Juste-François Colette

De Wikimanche

Juste-François Colette, né à Lengronne en 1825, mort à Tahiti (Polynésie) le 4 août 1899, est une personnalité catholique de la Manche.  

Colonisateur et évangélisateur de Tahiti

Les Lengronnais ne se rappellent sans doute pas que parmi les « Normands coureurs de mers », il en est un qui est originaire de leur paroisse où il fut baptisé, le 16 mars 1825.

Juste-François Colette entre chez les Missionnaires des Sacrés-Cœurs de Jésus et Marie et passe toute sa vie à Tahiti, où il est mort.

Il fait ses études à l’Abbaye Blanche de Mortain. Ayant perdu ses parents de bonne heure, il est élevé par un de ses oncles. Dès 1854, n’ayant reçu que les ordres mineurs, il part pour Tahiti sur la corvette "l’Aventure".

Il est ordonné prêtre le 2 juin 1855. Son nom reste attaché à la fois à la colonisation et à l’évangélisation de l’île. Il s’applique à former des ouvriers indigènes, les regroupant dans l’œuvre des Apprentis : il introduit aussi l’œuvre de Saint-Vincent-de-Paul.

Aumônier de la Marine, il prend part aux diverses expéditions dans les îles voisines. Même à l’âge de 72 ans, il embarque encore malgré ses infirmités. Il travaille longtemps avec le Père Clair Fouquet, de Saint-Hilaire, et le remplace comme supérieur lorsque celui-ci, devenu lépreux, doit rentrer en France. La maladie l’oblige à prendre sa retraite en 1889.

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541562

Voir aussi