Julia Béatrix Euvrie

De Wikimanche

Julia Béatrix Euvrie [1], épouse Excoffon, née à Cherbourg le 10 juillet 1849 [2], est une personnalité politique de la Manche.

Une héroïne de la Commune

Julia Béatrix Euvrie naît au sein d'une famille protestante de Cherbourg. Son père Ange y est horloger, au 2 rue de l’Union. Sa famille est plutôt rebelle à l’autorité, puisque son père Ange Euvrie sera brièvement incarcéré en 1851 pour avoir dénoncé le coup d'État de Louis-Napoléon.

La blonde Béatrix a de qui tenir quand elle monte à Paris pour y épouser un imprimeur nommé Excoffon. C'est sous ce nom de Béatrix Excoffon que les récits de la Commune nous la font connaître.
Elle est l’une des femmes les plus énergiques de cette époque troublée. Responsable d’une ambulance mobile, elle n’hésite pas à traverser les lignes versaillaises pour porter secours aux combattants du fort d’Issy. Lors de la semaine sanglante, elle est sur les barricades pour soigner les blessés. Finalement capturée, elle est incarcérée à Satory avec d’autres femmes, dont Louise Michel, qui va la prendre sous sa protection et restera son amie, malgré des relations orageuses.

Condamnée à la déportation, elle voit finalement sa peine commuée à dix ans de détention. Libérée en 1878, elle continue à militer pour ses idées, aux côtés notamment de la Vierge rouge, qu’elle accompagnera à sa dernière demeure en janvier 1905.

Sa date de décès n’est pas connue avec exactitude.

Bibliographie

  • L’enfant de la Vierge Rouge, Yves Murie, éditions L'Harmattan (1er janvier 2002), ISBN 2747524884
  • Victorine, le grand secret de Louise Michel, Yves Murie, éditions SAEP (octobre 2000), ISBN 2951478003

Notes et références

  1. Le deuxième prénom ne figure pas à l'état civil
  2. AD50, NMD Cherbourg, 1849 (5 Mi 656), page 119/235 Acte de naissance n° 459 (lire en ligne).

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541562.