Charles Canivet

De Wikimanche

(Redirigé depuis Jean de Nivelle)

Charles, Alfred Canivet, né à Valognes le 10 février 1839, mort à Paris le le 29 novembre 1911, est un chroniqueur, poète et romancier de la Manche.

Il est le fils d'un professeur du collège de Valognes. Il se destine à l'enseignement, mais choisit finalement le journalisme, en menant parallèlement une carrière d'écrivain.

Il a écrit régulièrement dans le quotidien Le Soleil, qui a son siège rue du Croissant à Paris. Il a l'habitude de porter des lunettes bleues parce que, dit-il, il ne peut rester exposé tous les jours aux rayons du Soleil [1].

Il a également écrit sous le pseudonyme de Jean de Nivelle.

Il fut le secrétaire du journaliste et historien Amédée Thierry (1797-1873).

Ouvrages

La Veuve du major.
  • Jean Dagoury, Plon, 1877
  • Croquis et paysages (sonnets), Lemerre, 1878
  • Le Long de la côte, Lemerre, 1883
  • Les Colonies perdues, Jouvet, 1884
  • La Nièce de l'organiste, Plon, Nourrit et Cie, 1885
  • Les Hautemanière, Paris, P. Ollendorff, 1885 ;
  • La Ferme des Gohel, Marpon et Flammarion, 1888
  • L'Amant de Rebecca, Plon, Nourrit et Cie, 1890
  • Enfant de la mer, Flammarion, 1896
  • La Légende du moine de Saire, Cahiers culturels de la Manche, 2001
  • La Veuve du major, éd. La Piterne, 2015

...

Sous le pseudonyme de Jean de Nivelle

  • Les Contes de la mer et des grèves, Jouvet et Cie éditeurs, 1868 Lire en ligne sur Gallica
  • Les Contes du vieux pilote, Jouvet et Cie éditeurs, 1891
  • Le Vieux fiston, 1900

...

Notes et références

  1. Les Cafés artistiques et littéraires de Paris, 1882 Lire en ligne

Lien interne