Jean de Gourmont (vicaire)

De Wikimanche

Jean de Gourmont, mort en 1675, est une personnalité catholique de la Manche.

Biographie

Il est le fils de Martin de Gourmont, écuyer, sieur du Mesnil, avocat, et de Rauline Hue : ils se sont mariés avant 1570 et demeurent à Saint-Germain-de-Varreville. Jean de Gourmont est donné comme curé de Besneville le 3 août 1625. Lors du baptême de son petit-neveu Richard de Gourmont, en 1631 à Saint-Marcouf-de-l'Isle, il est curé de Boutteville, près de Sainte-Mère-Église, et le reste jusqu'en 1645. Il a deux frères prêtres : Martin, curé de Carentan (1635 à 1644), et Thomas, clerc de la chapelle de la reine Anne d'Autriche (1639- 1656) et curé d'Écoquenéauville. En 1637, Jean de Gourmont devient chapelain d'Anne d'Autriche, puis chanoine et archidiacre de Coutances (1648-1676).

Il accompagne Eustache de Lesseville, évêque de Coutances, à la conférence de Pontoise en 1660.

Il est désigné par le chapitre cathédral à la fin de 1665, à la mort de Lesseville, comme vicaire général capitulaire, pendant la vacance du siège épiscopal, en même temps qu'Abraham Bazire, Le Rossignol et Duchemin. Jean de Gourmont est le bienfaiteur de la mission prêchée par Jean Eudes à l’été 1667 à Besneville.

Il reste vicaire capitulaire jusqu'à l'arrivée, en 1668, du nouvel évêque, Charles-François de Loménie de Brienne : le 12 décembre 1669, il est confirmé comme vicaire général.

En 1670, Jean de Gourmont remet au curé de Besneville, Jean Goubert, une rente de 300 livres au profit du vicaire maître d'école de la paroisse ; il offre aussi un autel de pierre blanche, l'autel des Apôtres, à la cathédrale de Coutances.

Il meurt en 1675 : il laisse de nombreux cahiers de ses visites archidiaconales.

Bibliographie

  • E. Griselle, État de la Maison du roi Louis XIII, Paris, 1912, p. 98 (n° 3659).
  • M. Le Pesant, « Les origines de la famille de Gourmont », Normannia, 1938-1939, p. 132, 138.
  • Charles Berthelot du Chesnay, Les Missions de Saint Jean Eudes, Paris, 1967, p. 304, 336-337.
  • Jean Lesaulnier, Images de Port-Royal, Paris, Nolin, 2002, p. 117.

Lien interne