Jean Guiton (1392)

De Wikimanche

Jean Guiton, né à Saint-James vers 1392, mort en 1460, est une personnalité de la Manche.

Un guérillero anti-anglais

Jean Guiton, seigneur de Carnet, est une forte tête : il refuse obstinément de se soumettre à l’occupant anglais pendant la guerre de Cent ans [1].

En 1420, le roi Henri V lui confisque toutes ses terres [1]. En représailles, Jean Guiton organise dans sa contrée une véritable guerre de partisans, Nu-pieds ou chouans avant l’heure, contre les « godons » [1]. En 1423, il s’enferme lui aussi dans la forteresse du Mont-Saint-Michel et il fait partie des légendaires cent dix-neuf chevaliers qui résistent victorieusement aux assauts des Anglais [1]. Il devient par la suite écuyer de Charles VII et capitaine de la place de Saint-James [1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 1, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier.