Jean-Claude Quyollet

De Wikimanche

Jean-Claude Quyollet, né à Saintes (Charente-Maritime) le 28 mai 1932, est une personnalité politique de la Manche.

Diplômé de l'Institut d'études politiques et de l'École nationale d'administration (ENA), il est en 1963 chargé de mission au cabinet de l'Information, puis nommé en 1966 conseiller technique auprès de François Missoffe, ministre de la Jeunesse et des Sports [1].

En 1968, il est le premier secrétaire général français de l'Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ).

Il est nommé préfet de la Manche en 1977. C'est son premier poste de préfet. Il reste en fonctions jusqu'en 1979, avant de devenir directeur de cabinet du ministre de la Santé[1].

En 1980, il est préfet du Gard, en 1982 préfet de l'Oise, en 1985 commissaire de la République de la région Limousin, préfet de la Haute-Vienne, en 1986 préfet de la région Haute-Normandie.

En 1992, il est nommé président de la Société des Autoroutes du sud.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Le Monde, 8 mars 1985.