Jean-Baptiste Nativelle

De Wikimanche

Nativelle.jpg

Jean-Baptiste Nativelle, né à Guilberville le 25 septembre 1749 et décédé à Paris le 2 septembre 1792, est une personnalité religieuse de la Manche.

Il poursuit des études de théologie à l'université de Caen de 1770 à 1774. Tonsuré et minoré le 22 septembre 1770 en la cathédrale de Bayeux, il est ordonné prêtre en 1774.

Il est vicaire de Saint-Martin de Longjumeau (Essonne) en 1774.

Le 16 janvier 1791, il refuse de prêter serment à la constitution civile du clergé alors que son curé le prête. Il s'y refuse à nouveau le 13 février 1791.

Il se retire à Paris avec son frère René chez une belle-sœur, sage-femme, 20 rue de Bussy. Ils y sont arrêtés et refusent de prêter le petit serment alors qu’ils étaient sur le point d’être élargis à la demande des habitants de la rue de Bussy. Ils sont incarcérés au couvent des Carmes pour y être massacrés le 2 septembre 1792.

Il est béatifié le 17 octobre 1926 par le pape Pie XI.

Bibliographie

  • Joseph Grente, Les Martyrs de septembre 1792 à Paris, Téqui, Paris 1926, p. 19, 202, 203, 204 et 262.
  • Joseph Grente, Les Martyrs de septembre de Bayeux et Lisieux, 1918, p. 113.
  • Abbé de Salamon, Mémoires inédits de l'internonce à Paris pendant la Révolution 1790-1801, E. Plon, Nourrit & Cie, Paris, 1890, p. 84 et 85.
  • Alexandre Sorel, Le Couvent des Carmes et le séminaire de Saint-Sulpice pendant la Terreur, Librairie académique Didier & Cie, Paris, 1864, p. 134 et 143.
  • Semaine religieuse de Coutances, 6 et 7 avril 1905.

Source

Voir aussi