Jacques Lemarinel

De Wikimanche

Une place à son nom

Jacques Lemarinel, né à Périers le 5 juin 1923 et mort à Fonte Vitriana (Italie) le 18 juin 1944 est une personnalité militaire de la Manche.

Biographie

Son père est cheminot à la gare de Valognes. Sa mère tient un petit commerce de crémerie rue de Poterie. Il poursuit des études secondaires jusqu'en première au lycée de la ville[1].

Le 18 juin 1940, quelques heures avant l'appel du général de Gaulle, Auguste Bouchard emmène à Goury son fils Étienne, Jacques Lemarinel et les deux frères Jean et Georges Pillet. Ils traversent au passage la colonne blindée allemande qui attaquait Cherbourg. Dans l'après-midi, ils embarquent sur un bateau des Ponts-et-chaussées chargé de ciment à destination de Guernesey. Le dernier bateau des troupes anglaises stationnées sur l'île les emmène en Angleterre[2].

Le 22 juin 1940, les quatre jeunes Valognais demandent à s'engager dans les Forces françaises libres. Jacques Lemarinel, trop jeune pour être incorporé doit suivre une année d'études pour obtenir son baccalauréat tout en suivant la préparation militaire.[2]

Admis à l'école des Cadets de la France libre de Ribbesford (Royaume-Uni) en 1942, il en sort la même année avec le grade d'aspirant. Il est envoyé en Afrique à la tête d'une section de tirailleurs sénégalais. Après la campagne de Tunisie, il retrouve son ami Étienne Bouchard sur le port de Bône (aujourd'hui Annaba en Algérie), avec les FFL s'embarquant pour la campagne d'Italie.[2]

Jacques Lemarinel est mort lors de l'attaque du village de Fonte Vitriana lors des combats du Garigliano, exactement quatre ans après son départ pour l'Angleterre[2]. Il avait 20 ans.

Jacques Lemarinel repose auprès de ses parents au cimetière de Cherbourg-Octeville[1].

Distinctions

  • Chevalier de la Légion d'honneur
  • Compagnon de la Libération, à titre posthume le 20 novembre 1944
  • Médaille Militaire
  • Croix de Guerre 39-45 (2 citations)
  • Médaille commémorative des Services volontaires de la France Libre

Hommage

Une place de Valognes porte son nom.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « Jacques Lemarinel : un jeune homme brillant et moqueur », ouest-france.fr, 12 juin 2014. (lire en ligne)
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 « Le 18 juin 1940, Jacques Lemarinel a embarqué pour l'Angleterre », ouest-france.fr, 12 juin 2014. (lire en ligne)

Lien externe