Jacques Fauchon

De Wikimanche

Jacques Fauchon, né à Avranches le 18 mai 1927, mort en 1997, est une personnalité de la Manche, avocat de profession.

L’avocat de la mémoire avranchinaise

Étudiant à la faculté de Paris puis à celle de Caen, titulaire d'un DES de sciences économiques, il prête serment d'avocat le 3 novembre 1954 à Paris[1].

Il intègre le cabinet d'Eugène Dary puis revient à Avranches, pour reprendre le cabinet d'avocat familial à la retraite de son père, Maxime Fauchon, député de la Manche[1]. Il exerce d’abord à la Cour d’appel de Paris, puis au barreau d’Avranches à partir de 1961 [2].

Impliqué dans la vie publique avranchinaise, il est élu conseiller municipal dès 1971 et fait partie des équipes successives de Léon Jozeau-Marigné, Fernand Le Prieur et René André. Il ne se représente pas en 1995 [2].

C’est au niveau associatif qu’il donne la pleine mesure de ses qualités d’animation. Il est pendant vingt-cinq ans président de la Société d’archéologie de l’Avranchin, succédant ainsi à son père [2].

Passionné d’histoire locale, il est l’auteur d’une Histoire d’Avranches des origines à la Révolution de 1789, et de nombreux articles d’histoire locale publiés dans la Revue de l’Avranchin [2].

En 1981, au décès de son père Maxime Fauchon, il hérite du Grand doyenné d'Avranches qu'il occupe jusqu'à sa mort.

Il est le frère de Pierre Fauchon (1929-2016), avocat et homme politique.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Revue de l'Avranchin et du pays de Granville, volume 74, 1997.
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier, éd. Eurocibles, Marigny.

Lien interne