Itinéraire d'Antonin et la Manche (3e siècle)

De Wikimanche

L’itinéraire d’Antonin (Itinerarium Antonini Augusti) est un itinéraire annoté rédigé en latin, et daté de la fin du 3e siècle de notre ère [1]. Il est connu par une vingtaine de manuscrits allant du 7e au 15e siècle. Certaines entrées y mentionnent brièvement quelques localités de la Manche à cette époque.

Itinéraire Alleaume — Rennes

Une courte séquence du texte mentionne l'itinéraire d'Alleaume (ancienne paroisse puis commune, aujourd'hui rattachée à Valognes) à Rennes (Ille-et-Vilaine), en passant par Coutances, Corseul et Feins. L’unité de mesure, notée mpm, est le mille (millia passum « mille pas ») équivalant à 1000 doubles pas romains, soit 1 480 m.

[386, 6] Item ab Alauna Condate mpm LXXXVII sic [2].
[386, 7] Cosediae —— mpm XX [3].
[387, 1] Fano Martis —— mpm XXXII [4].
[387, 2] Ad Fines —— mpm XVII [5].
[387, 3] Condate —— mpm XVIII [6].

Les distances notées sont parfois approximatives. Cependant, l'intérêt de l'itinéraire d'Antonin réside dans son ancienneté, sa rareté, et aussi dans le fait (mais ce n'est pas ici le cas) qu'il mentionne parfois des localités aujourd'hui disparues.

Sources

  • Gustav Friedrich Constantin Parthey et Moritz Eduard Pinder, Itinerarium Antonini Augusti et Hierosolymitanum ex libris manu scriptis ediderunt, éd. Friedrich Nicolas, Berlin, 1848.
  • Julien Quiret pour la réactualisation des données dans l’Arbre Celtique.

Notes et références

  1. Il date en fait, non du règne d'Antonin le Pieux, mais de celui de Dioclétien (~245-313).
  2. De même, d'Alleaume à Condate (Rennes), 87 000 pas, ainsi :
  3. Coutances, 20 000 pas.
  4. Fanum Martis (Corseul), 32 000 pas.
  5. Feins, 17 000 pas.
  6. Condate (Rennes), 18 000 pas.

Liens et documents externes