Ingouf

De Wikimanche

(Redirigé depuis Ingouville)
Localisation du patronyme Ingouf dans la Manche (2011).
Nom du nord de la Manche, caractéristique de la région de Cherbourg et des Pieux.

Ingouf (variante Ygouf) est un nom de famille de la Manche.

Attestations anciennes

Étymologie

Patronyme issu du nom de personne d'origine scandinave Ingouf, Igouf, Ygouf (formes latinisées Ingulfus, Hingulfus, etc.), etc., en usage en Normandie à l'époque médiévale en tant que nom de baptême. On trouve ce nom attesté en Scandinavie par l'ancien danois Ingulf, l'ancien suédois Ingolf et l'ancien norois de l'Ouest Ingólfr. Il figure également dans de nombreuses inscriptions runiques, sous les formes ᛁᚲᚢᛚᚠᚱ / ikulfr, ᛁᚾᚷᚢᛚᚠᚱ / ingulfr, ᛁᚾᚲᚢᛚᚠᚱ / inkulfr, etc. [3].

Ce nom est constitué des éléments ing(i)-, un radical à sens ethnique, « relatif aux Inguaeones » (nom d’un peuple germanique du Jutland), et -úlfr / -ólfr « loup ». C'est l'équivalent du nom francique Ingwulf, avec lequel il s'est généralement fondu en Normandie.

Attestations toponymiques dans la Manche

Sur le nom de personne médiéval

Sur le nom de famille

En Normandie, ce nom est également à l'origine des types toponymiques Ingouville (Calvados, Seine-Maritime), Landigou (Orne), etc.

Statistiques

On dénombre dans la Manche en 2011 [4] :

  • 71 INGOUF; ce nom est très nettement centré sur le nord de la Manche, et déborde légèrement sur le Calvados; on en relève quelques rares attestations dans l'Eure et la Seine-Maritime.
  • 8 YGOUF; nom centré sur le Calvados, où il est beaucoup plus fréquent.

Personnalités de la Manche

Notes et références

  1. Eugène Robillard de Beaurepaire et le Comte Auguste de Blangy, Le Journal du Sire de Gouberville (t. II), Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie XXXII, Caen, 1895, p. 21.
  2. Ibid., p. 801.
  3. Gillian Fellows-Jensen, Scandinavian Personal Names in Lincolnshire and Yorkshire, Copenhagen, Akademisk Forlag, 1968 p. 344, s. v. Ingi-, p. 351 s. v. -ulfr; Richard Cleasby et Guðbrandr Vigfusson, An Icelandic-English Dictionary, 2nd ed., Oxford, Clarendon, 1957, p. 668 s. v. úlfr; Lena Peterson, Nordiskt runnamnslexikon, Språk- och folkminnes-institutet, état du 30 septembre 2005, s.v. IngulfR, Ingi, Ing(in)-, -ulfR.
  4. Source : Annuaire officiel des abonnés au téléphone de la Manche (Pages Blanches) de 2011. Ces statistiques excluent les noms de raisons sociales et les patronymes apparaissant plusieurs fois, mais incluent les noms doubles. Une attestation équivaut en moyenne à 2,5 porteurs.