Henri de Lavrignais

De Wikimanche

Henri Lavrignais

Henri de Lavrignais, né à Cherbourg le 15 juillet 1850, mort à Paris le 20 février 1927, est un homme politique de la Manche, parlementaire de Vendée.

Biographie

Henri de Lavrignais est le fils d'Alexandre de Lavrignais (1805-1886), inspecteur général du génie maritime en poste à Cherbourg, membre correspondant de la Société royale académique de Cherbourg, et sénateur de la Loire-Inférieure de 1876 à 1886, et de Laurence de Martineng, fille du contre-amiral André de Martineng, ancien préfet maritime de Cherbourg [1].

Licencié en droit, il participe à la guerre de 1870 au sein des fusiliers marins, et reçoit la médaille commémorative.

Il est chef de cabinet du directeur de l'administration départementale au ministère de l'Intérieur, puis secrétaire général de la préfecture des Deux-Sèvres.

Il siège au conseil général de Vendée à partir de 1884.

Il est élu à l'Assemblée nationale le 6 mai 1906 sous l'étiquette monarchiste, et siège à la commission de la Marine, et à celle d'administration, des cultes et de la décentralisation. Il est réélu en 1910 et 1914. Il reste en poste jusqu'au 7 décembre 1919.

Il intègre le Sénat le 11 janvier 1920 jusqu'à sa mort.

Notes et références

  1. Qui êtes-vous ? Annuaire des contemporains, notices biographiques, volume 3, Ed. Piero, 1924.