Henri Lévesque

De Wikimanche

Henri Lévesque, né à Vindefontaine le 24 juin 1908, mort le 28 décembre 1978, est une personnalité sportive de la Manche, spécialisé dans l'élevage et l'entraînement des chevaux de course (trot).

Biographie

Henri Lévesque est le fils d'un éleveur de bétail.

Il commence sa carrière de driver amateur dans les années 1930 [1]. Il créée sa propre écurie avant la Seconde Guerre mondiale en achetant des chevaux aux éleveurs de la Manche [2] et devient professionnel. Il est un précurseur « en faisant saillir ses juments par des étalons américains, en laissant du temps à ses chevaux pour qu’ils deviennent des champions dans la durée, en préférant faire appel aux meilleurs drivers de Vincennes pour mener ses cracks au succès » [3]. Ses couleurs sont devenues légendaires : couleur jaune, croix de Lorraine, brassards et toque noirs.

Il connaît ses premiers succès avec Fugia. Il dispute son premier prix d'Amérique avec Icare IV [2].

Son premier grand champion est Masina, une jument avec laquelle Henri Lévesque remporte, en 1961, le Prix de Cornulier et son premier Prix d'Amérique.

Oscar RL lui vaut également de nombreux succès et autant de places d'honneur.

Il gagne de nouveau le Prix d'Amérique en 1966, avec Roquépine, pilotée par Jean-René Goujeon, et encore avec le même cheval en 1967, qu'il pilote lui-même cette fois, devant... Oscar RL. Nouvelle victoire en 1968, la troisième consécutive dans cette épreuve pour Roquépine, pilotée par Jean-René Goujeon [2]. Roquépine est considérée par certains spécialistes comme « la plus grande trotteuse de tous les temps » [4].

En 1969, nouvelle victoire dans le Prix d'Amérique avec Upsalin.

Il a trois enfants, une fille et trois garçons, dont Jean, père de Pierre Lévesque (1960), lui aussi plusieurs fois vainqueur du Prix d'Amérique.

Palmarès

...

Hommage

Une course de trot, le prix Henri Lévesque, disputé à Vincennes, perpétue son souvenir

Notes et références

  1. « Les Années 60 en Manche », Ouest-France, hors-série, sd.
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Jean-Pierre Reynaldo, « La légendaire casaque Lévesque », Zone Turf, 4 juillet 2008 (lire en ligne).
  3. Clotilde François, « L'aristocrate du trot », Le Parisien, 31 janvier 2010 (lire en ligne).
  4. « Roquépine, la reine d'une époque », Trotteurs de légende (lire en ligne).