Haute ville de Granville

De Wikimanche

Vue sud-ouest/nord-est sur le bassin à flot et l'église Saint-Paul de la haute ville.

La Haute ville de Granville est un quartier de Granville.

Présentation

Comme son nom l'indique la Haute ville est la partie haute de la commune de Granville. Elle est située sur un promontoir rocheux, le Roc, qui a donné à Granville son surnom de « Monaco du Nord ».

Il s'agit du centre historique de la ville. Elle est entourée de fortifications. On y accède à l'ouest en voiture et par l'escalier du Moulin-à-Vent près du casino à l'est.

L'entrée principale se fait par un pont-levis construit en 1630, Grand-Porte. Il faut ensuite emprunter des ruelles étroites à sens unique.

Histoire

Au printemps 1943, l'état major allemand donne quinze jours aux habitants de la Haute ville pour quitter leur domicile. Le quartier devient un camp retranché. La la Grand-Porte et la porte Saint-Jean sont fermées, des chevaux de frise placés rue Saint-Jean et rue Notre-Dame, et l'escalier du Moulin-à-vent dynamité.[1]

Les Américains n'autorisent les habitants à regagner leurs maisons qu'en octobre 1944[1].

Lieux et monuments

Bibliographie

  • Maurice Collignon, « Promenade à travers la haute ville », « Granville et ses environs », Art de Basse-Normandie, n° 36, numéro spécial, hiver 1964-1965
  • Maurice Collignon, « La Haute ville de Granville : ses rues, ses maisons à travers les âges », Revue du département de la Manche, n° 69-70-71-72, numéro spécial, 1976

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « Renaissance de la Haute-Ville », La Manche-Libre, 4 août 2018.

Lien interne