Héron cendré

De Wikimanche

Le héron cendré (lat. : Ardea cinerea) est une espèce d'oiseaux qui peuple notamment le Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin.

Le héron cendré

De la même famille que les cigognes, les hérons cendrés se caractérisent par un long cou sur lequel est emmanché un long bec pointu.

Il possède une excellente vue panoramique latérale et une très bonne vision. Son ouïe, très développée, le fait réagir aux moindres bruits suspects. Toutes ses caractéristiques font que le héron cendré est très difficile à approcher.

Ayant adulte, un plumage à dominante grise, les jeunes ont un plumage plus terne : leur dos est gris-brunâtre, leur cou est gris et leur ventre est blanc rayé noir.

Ce grand échassier vit en solitaire et fréquente tous les milieux humides et peu profonds.

Quand il chasse, le héron peut demeurer longtemps immobile, le cou dressé, en attendant le passage de sa proie. Lorsqu'elle passe à portée de son bec, il s'en saisit rapidement en projetant vers l'avant la partie supérieure de son cou.

Le héron cendré se nourrit le plus souvent de poissons ne dédaignant pas les batraciens, les reptiles, les crustacés, les petits mammifères (musaraignes, campagnols, mulots, etc.), les oiseaux.

Ils se reproduisent de février à juillet. Ils construisent un nid plat, en forme de plate-forme, où la femelle pondra de 3 à 6 œufs. Ces œufs vont être couvés alternativement par les deux parents pendant 25 à 28 jours. Les jeunes prennent leur envol vers 50 jours.

Contrairement aux autres échassiers (cigogne, grue, spatule, etc.), son vol est caractéristique. Le héron vole lentement, le cou replié.

Il est protégé depuis 1974.