Gustave Le Boulanger

De Wikimanche

Gustave Le Boulanger, né à Cherbourg le 30 décembre[1] 1872, mort en 1925, est une personnalité militaire de la Manche.

Il participe à la Première Guerre mondiale dès le début des hostilités [2].

Le 7 septembre 1917, le quotidien Cherbourg-Éclair signale que le colonel est en permission dans sa ville natale [2].

Il est cité six fois à l'ordre de l'armée [2]. La sixième fait état d'une action d'éclat ayant eu lieu le 5 mai 1917 au cours laquelle, « avec sa hardiesse coutumière, payant largement de sa personne », le chef de bataillon Le Boulanger conquiert une position ennemie, faisant de nombreux prisonniers et récupérant plusieurs mitrailleuses et des lance-bombes [2].

Il est promu colonel à 44 ans [2].

Il s'illustre également en août 1918 lors de la défense du fort de la Pompelle à Puisieulx (Marne), au sud de Reims.

Distinctions

  • Officier de la Légion d'honneur [2].

Hommages

Plaque-souvenir.

Une plaque rappelle son souvenir à Cherbourg, sur la maison où il est né, 14 place de la Trinité [1] devenue place de la Révolution.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Acte de naissance n° 814 - État civil de Cherbourg
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3, 2,4 et 2,5 « M. Le colonel Gustave Le Boulanger », Cherbourg-Éclair, 7 septembre 1917.