Gonzalve de Chivré

De Wikimanche

Gonzalve Marie Henri de Chivré, né à Sottevast le 9 août 1875 [1] et mort à Saint-Lô le 17 février 1951 [1], est une personnalité catholique de la Manche.

Fils d'Aldonse de Chivré (1842-1883) et de Marthe Lorier (1850-1926), il naît au château de Sottevast.

Il dirige la coopérative de Sottevast.

Prêtre, il est nommé archiprêtre de Mortain en 1922, puis de Notre-Dame de Saint-Lô en 1933.

Durant la Seconde Guerre mondiale et la Libération, il reste auprès des habitants. Il tient un journal quotidien durant l’été 1944, publié après sa mort dans le bulletin paroissial, entre 1953 et 1954.

Dès 1947, il se mobilise pour reprendre le culte dans le chœur de l'église Notre-Dame martyrisée. Il fait bénir les quatre cloches le 13 novembre 1949 [2].

Il porte le titre honorifique de prélat du Pape.

Il meurt à Saint-Lô le 17 février 1951, âgé de 75 ans.

Sa pierre tombale dans l'église Notre-Dame de Saint-Lô est réalisée en 1952 par Yves-Marie Froidevaux.

Hommages

Une rue de Saint-Lô porte son nom.

Lien interne

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 AD50, NMD Sottevast, An 1873-1882 (5 Mi 777), page 107/381, acte de naissance n° 41 (lire en ligne).
  2. « L’œuvre d’Yves-Marie Froidevaux », Journées européennes du Patrimoine 2010 [(lire en ligne).