Georges Guillotin

De Wikimanche

Georges Émile Albert Victor Guillotin, né à La Bazoge le 16 décembre 1927 [1] et mort à Saint-Hilaire-du-Harcouët le 30 novembre 2017 [2], est une personnalité politique de la Manche, artisan menuisier de profession.

Biographie

Élu conseiller municipal de La Bazoge en 1959 et adjoint en 1965, il devient maire en 1971 et le reste jusqu'en 2001, accomplissant 30 années de mandat[3].

En 1976, il est à l'initiative du Sivom (Syndicat intercommunal à vocation multiple) du canton de Juvigny-le-Tertre et le préside. En 1992, lorsque le Sivom évolue en district du Tertre (prémice de la Communauté de communes du Tertre), il en reste président[3]. Sous ses mandats, Juvigny-le-Tertre voit notamment la construction du collège Charlemagne et de la salle de sports, et Bellefontaine l'implantation de l'usine Lacroix Emballages dans la zone Charlemagne [3].

Distinctions

  • Chevalier des palmes académiques
  • Chevalier de l'ordre national du Mérite

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2017.
  2. « Acte de décès n° 154 - État-civil de Saint-Hilaire-du-Harcouët - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2017.
  3. 3,0 3,1 et 3,2 « Georges Guillotin, ancien maire, n'est plus », Ouest-France, 4 décembre 2017