Georges Abadie

De Wikimanche

Georges Abadie.

Georges Abadie, né à Tarbes (Hautes-Pyrénées) le 21 novembre 1924, est une personnalité politique de la Manche, haut fonctionnaire de profession.

Il est préfet de la Manche de 1981 à 1982.

Carrière

Il suit ses études au lycée de Tarbes, puis à faculté de droit et de lettres de Toulouse (Haute-Garonne), dont il sort licencié.

D'abord professeur d'histoire et de géographie, il commence sa carrière administrative comme chef de cabinet de plusieurs préfets, puis de Jean Raffarin, secrétaire d'État à l'Agriculture (1954) et de Jean Guyon, secrétaire d'État au Budget (1957).

Il est successivement sous-préfet de Nontron (Dordogne) en 1954, Vervins (Aisne) en 1959, Djidjelli (Algérie)en 1960, Bastia (Corse) en 1967 et Toulon (Var) en 1971.

En juin 1973, il est directeur central de la Sécurité publique.

Il est promu préfet en Savoie en 1974. Il est nommé dans la Manche le 7 août 1981 [1].

Le 13 avril 1982, il est promu préfet de région et nommé en Auvergne, puis en Aquitaine en 1985.

En 1988, il est chargé de mission auprès de Michel Charasse, ministre délégué au Budget.

Il prend sa retraite professionnelle en 1989.

En février 1992, François Mitterrand le nomme au Conseil constitutionnel [2]. Il y siège jusqu'en mars 2011.

Distinctions

Il est grand officier de la Légion d'honneur.

Notes et références

  1. Journal officiel, 9 août 1981.
  2. Les Échos, 17 mars 1992.