François de Quesnel

De Wikimanche

François Jean Baptiste Quesnel du Torpt de Colleville [1], né à Saint-Germain-en-Laye (aujourd'hui Yvelines) le 18 janvier 1765 et mort à Avranches le 8 avril 1819 [1], est une personnalité militaire de la Manche.

Il s'engage dans l'armée en juillet 1782, dans l'infanterie.

Il sert dans l'armée du Nord, dans l'armée des Pyrénées-Orientales et dans l'armée des Côtes de l'Océan, en poste dans l'arrondissement de la Manche.

Le 5 septembre 1796, il se marie avec Aimée de Beaumont de Rogerot (1776-1837), née à Pontorson.

En 1798, il est dénoncé pour des sentiments « anti-républicains », mais ses états de service lui évitent toute sanction ; il doit cependant quitter la Manche. Il participe aux guerres d'Italie, pendant lesquelles il est gravement blessé au bras gauche.

En 1805, il prend le commandement de l'armée du Nord, puis rejoint l'armée du Portugal en 1807 et de nouveau l'armée d'Italie en 1809. À chaque fois, il fait montre de grandes qualités militaires, ce qui lui vaut honneurs et compliments. Le 16 décembre 1810, il est fait baron de l'Empire et prend le nom de Quesnel du Torp.

Il fait valoir ses droits à la retraite militaire en 1815, avec le grade de général de division.

Il meurt à Avranches, âgé de 54 ans.

Son nom est inscrit sur l'Arc de triomphe de l'Étoile à Paris, pilier Ouest.

Distinctions

  • Grand officier de la Légion d'honneur.
  • Chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis et de la Couronne de fer [1].
  • Chevalier de la Couronne de fer
  • 1,0 1,1 et 1,2 AD50, NMD Avranches, 1818 - 1822 (5 Mi 8), page 128/636 Acte de décès n° 51 (lire en ligne).