François de Lagorsse

De Wikimanche

François de Lagorsse, à l'état civil François Mayjurou Sclafer de Lagorsse, né à Turenne (Corrèze) le 24 janvier 1842, mort à Paris le 18 avril 1917, est un homme politique de la Manche, inspecteur général du service administratif pénitentiaire de son état.

Il est élu député de la Manche le 26 janvier 1890 contre d'Édouard du Mesnildot lors d'une élection législative partielle, résultant de l'invalidation du précédent scrutin.

M. de Lagorsse obtient l'invalidation du scrutin législatif de 1889 après avoir obtenu la condamnation de son adversaire Édouard du Mesnildot en première instance au tribunal correctionnel puis devant la Cour d'appel à Caen [1]. Un tract anonyme avait circulé durant la campagne électorale dans lequel M. de Lagorsse était accusé d'avoir comme père « un sujet autrichien » et le mettait au défi de signer ses circulaires de son nom entier [1].

Il siège jusqu'au 14 octobre 1893, terme de ce premier et unique mandat.

Il est châtelain de L'Ermitage à Sauxemesnil.

Il est secrétaire général fondateur de la Société nationale d'encouragement à l'agriculture [1].

Il est membre du Conseil supérieur de l'agriculture [1].

Distinctions

Commandeur de la Légion d'honneur.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 Jean Jolly (dir.), Dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940, Presses universitaires de France, 1960-1977.

Lien externe