François Jouenne

De Wikimanche

François Jouenne, né à Gonneville en 1667, mort à Paris en 1740 (avril), est un éditeur de la Manche.

Biographie

Il est le fils d'un laboureur de Gonneville [1].

En août 1692, il s'installe à Paris comme apprenti chez le libraire Étienne Michallet, où il reste jusqu'en septembre 1692 [1].

En 1710, il est nommé officier de la Bibliothèque du Roy, où il reste en poste jusqu'en 1726 [1].

Il invente les Étrennes mignonnes en 1724 , dont il a le privilège pour seize ans[2]

Il épouse en novembre 1712 Gabrielle Landry, fille du graveur Pierre Landry [1] et sœur de l'éditeur d'estampes François Landry, elle-même éditrice d'almanachs muraux et de livres avec son frère, rue Saint-Jacques, puis en la maison du Paon blanc à partir de 1709 [3].

Sa librairie est reprise par ses neveux par alliance, Jacques Lambert et Laurent Durand [1].

En 1740, il fonde à Gonneville une école pour les garçons et deux pour les filles.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 Bibliothèque nationale de France (lire en ligne).
  2. Édouard Frère, Manuel du bibliographe normand.
  3. Roméo Arbour, Dictionnaire des femmes libraires en France, 1470-1870, Librairie Droz, 2003, p. 317.