François-Justin Asselin du Vey

De Wikimanche

François-Justin Asselin du Vey, pour l'état civil François-Justin Asselin, né à Cherbourg le 27 mars 1757 et mort dans la même commune le 30 septembre 1840 [1], est un entrepreneur et homme politique de la Manche.

Biographie

Membre de la famille Asselin, il hérite à la mort de son père en 1783 des affaires familiales de travaux publics. Entrepreneur, il travaille pour la construction de la digue et du port militaire de Cherbourg. Il fait construire le port du Becquet à Tourlaville pour l'embarquement des pierres extraites des carrières, servant à l'enrochement de la digue.

Membre du conseil municipal le 14 novembre 1790, il démissionne le 24 octobre 1791. Son frère, Augustin Asselin, lui succède avant de devenir maire. Il retrouve des responsabilités municipales en mars 1797, et devient le vice-président du conseil sous la présidence de Victor Avoyne de Chantereyne entre octobre 1797 et avril 1798, puis premier adjoint [1] de Pierre Joseph Delaville entre 1800 et 1811. Il est plus tard membre du conseil d'arrondissement de Cherbourg.

Il est administrateur du département de la Manche en 1792 [2]. Il est nommé conseiller général de la Manche en 1800. Il démissionne en 1803 [2].

Comme son frère, il est membre titulaire de la Société nationale académique de Cherbourg.

Sa fille, Constance Eugénie Asselin, épouse en 1847 Nicolas Noël-Agnès.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Acte de décès n° 545 - État civil de Cherbourg.
  2. 2,0 et 2,1 « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, tome 29, n° 113-114-115, 1987.

Sources

  • Administration municipale de Cherbourg, liste établie par Denis Mabire, Archives municipales de Cherbourg.
  • Alain Guillemin, Grands notables du Premier Empire, vol. 14, Manche, Mayenne, Côtes-du-Nord. Paris : CNRS, 1986