François-Henri de Franquetot de Coigny

De Wikimanche

François-Henri de Franquetot.

François-Henri de Franquetot, duc de Coigny, né à Coigny le 28 mars 1737, mort à Paris le 19 mai 1821, est une personnalité militaire de la manche.

Il est le petit-fils de François de Franquetot de Coigny.

Entré aux mousquetaires à quinze ans, son baptême du feu a lieu lors de la guerre de Sept Ans.

En 1756, il est brigadier de cavalerie et sert dans l’armée d’Allemagne. Il prend part à la conquête du Hanovre. Passé à l’armée du comte de Clermont en 1758, il sert à la bataille de Crefeld, ainsi qu'aux affaires de Corbach et Warbourg.

En 1771, il est colonel général des dragons et est nommé gouverneur de Cambrai l’année suivante.

Sous la Révolution française, il choisit d'émigrer en 1791 pour rejoindre l’armée des Princes, au sein de laquelle il participe aux opérations contre-révolutionnaires.

Il commande la Maison militaire du Roi jusqu’à la dissolution de cette armée au mois de novembre 1792. Louis XVIII le charge alors de plusieurs missions diplomatiques. Il passe ensuite au service du Portugal, où il obtient le grade de capitaine-général.

Rentré en France avec Louis XVIII en 1814, il est nommé pair de France et désigné comme gouverneur de l’Hôtel royal des Invalides. Il reçoit le bâton de maréchal de France le 3 juillet 1816 et meurt à Paris le 19 mai 1821.

Il est inhumé aux Invalides.

Lien interne