Frédéric Scuvée

De Wikimanche

Frédéric Scuvée, né à Aywalle (Belgique) en 1917, et mort en 1993 est un archéologue de la Manche.

Il participe à la guerre d'Indochine comme engagé volontaire dans la Légion étrangère [1]. Il s'établit dans la Manche à son retour, dans les années 1950 [1].

Il se marie avec Ariane Kervella, fille du poète cherbourgeois Albert Kervella [1].

Il entreprend de nombreuses fouilles dans le Nord-Cotentin, notamment à la pointe du Rozel, à Réville, à Fermanville... [1].

Il crée et dirige la revue Littus [1].

Il publie également ses travaux sous le pseudonyme de Guillaume Sorel.

Depuis 2003, les Archives départementales de la Manche possèdent un fonds regroupant tous ses papiers (souvenirs de guerre, correspondance, documentation, comptes rendus de fouilles archéologiques...).

Bibliographie

  • « Les croix nimbées du Cotentin », Heimdal, n° 2, 1971
  • Le cimetière barbare de Réville, éd. Caron, 1973
  • « Le cimetière mérovingien de Gatteville-le-Phare » (avec B. Le Blond), Littus, n° 9, octobre 1974
  • « Saint-Sauveur-le-Vicomte » (avec Ariane-H. Scuvée), Heimdal, 1980
  • « Un site du paléolithique supérieur en Basse-Normandie, l'abri sous roche de la pointe du Rozel (Manche). Étude archéologique et géomorphologique » (avec Jean Vérague), Littus, 1984
  • « Le gisement sous-marin du paléolithique moyen de l'anse de la Mondrée à Fermanville (Manche) », Littus, 1988

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 Notice biographique des Archives départementales de la Manche.