Frédéric Rihouet

De Wikimanche

Jean Philippe Frédéric Rihouet, né à Périers le 8 ventôse an III et mort à Saint Germain-en-Laye (aujourd'hui Yvelines) le 22 janvier 1882, est un homme politique de la Manche, conseiller-maître puis président de chambre à la Cour des comptes.

Fils de Philippe François Bonaventure Rihouet, administrateur général des domaines de la Duchesse d'Orléans, il épouse le 30 avril 1827 à Paris, Victoire Laure Clotilde Prat, fille d'un ancien inspecteur général des contributions indirectes.

Il est conseiller référendaire de 2e classe à la Cour des comptes, le 4 mars 1827, puis de 1re classe en 1835. Il est promu conseiller maitre en 1841 et président de chambre 16 mai 1870 [1].

Il est élu député de la Manche le 5 juillet 1831 et siège jusqu'au 25 mai 1834. Il est de nouveau élu le 4 novembre 1837, réélu le 2 mars 1839, puis le 10 juillet 1842 et le 2 août 1846. Il siège jusqu'au 24 février 1848.

Il est élu conseiller général du canton de La Haye-du-Puits en 1833 et le restera jusqu'en 1848 [2]. Il préside le Conseil général de la Manche de 1844 à 1848 [2].

Il abandonne la politique à la Révolution de 1848 mais conserve ses fonctions à la Cour des comptes jusqu'à sa retraite, le 16 mai 1870 [1].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Umberto Todisco, Le personnel de la Cour des comptes (1807-1830), Librairie Droz, 1969.
  2. 2,0 et 2,1 « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, tome 29, n° 113-114-115, 1987.

Lien interne

Lien externe