Fierville-les-Mines

De Wikimanche

Fierville-les-Mines est une commune du département de la Manche.

  • Prononciation dialectale. — API : [fiʁˌvil le ˈmɛ:n]; transcription francisée : fir-vil-lé-mène.
Blason ville fr Fierville-les-Mines (Manche).svg Blason de la commune de Fierville-les-Mines Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
49° 23' 27.74" N, 1° 40' 12.51" W (OSM)
Arrondissement Cherbourg-Octeville
Chargement de la carte...
Canton Les Pieux
Ancien canton Barneville-Carteret
Intercommunalité CA du Cotentin
Gentilé Fiervillais(es)
Population 331 hab. (2015)
Superficie 7,44 km²
Densité 44 hab./km2
Altitude 22 m (mini) - 70 m (maxi)
Code postal 50580
N° INSEE 50183
Maire Jean-Claude Levast
Communes limitrophes de Fierville-les-Mines
Saint-Pierre-d'Arthéglise Le Valdécie Saint-Jacques-de-Néhou
Saint-Maurice-en-Cotentin Fierville-les-Mines Besneville
Le Mesnil Besneville, Portbail Besneville

Le moulin à vent.
Le moulin à vent.


Toponymie

Attestations anciennes

  • Gaufridus de Ferevilla 1080/1084 [1].
  • Feravilla s.d. (11e / 12e s.) [2].
  • Ferevilla 1156 [2].
  • Feravilla 1210 [2].
  • Fiereville 1210 [3].
  • Fierevilla ~1210 [2].
  • Ferevilla 1220, 1256 [2].
  • Henric[us] de Fiervilla 1258 [4].
  • Petrus de Fierevilla 1273 [5].
  • Firevilla 1332 [6].
  • Fiereville 1351/1352 [7].
  • Firville 1553 [8].
  • Fierville 1634 [9], 1612/1636 [10], 1677 [11].
  • Firville 1689 [12], 1695 [13].
  • Fierville 1713 [14].
  • Firville 1716 [15], 1719 [16].
  • Fierville 1735 [17].
  • Firville 1757 [18], 1758 [19].
  • Fierville 1753/1785 [20].
  • Fierreville 1793 [21].
  • Fierville 1801 [22], 1804 [23].
  • Fierville-les-Mines 1828 [24].
  • Fierville 1829 [25], 1830 [26], 1837 [27], 1835/1845 [28], 1854 [29], 1878 [30], 1880 [31], 1903 [32].
  • Fierville-les-Mines 1935 [22], 1954 [33], 1962 [34].
  • Fierville 1972 [35].
  • Fierville les Mines 1978, 1993 [36].
  • Fierville-les-Mines 2007 [37].

Étymologie

Toponyme médiéval issu de l'ancien français fiere vil(l)e « ville fière », « ville orgueilleuse » [38], ou simplement « bonne ville », « belle ville », d’après le sens de « très grand, excellent » que le mot fier a également eu en ancien français. Pour l'élément ville, voir l'article correspondant. Ce type toponymique se retrouve deux autres fois en tant que nom de commune dans le Calvados, mais apparemment pas ailleurs en France. Il est par contre plus fréquent en tant que nom de hameau : on le rencontre ainsi dans la Manche à Biville, au Dézert, à Lessay et Lolif.

On notera l'existence passée d'une variante en Fir- (forme latinisée Firevilla en 1332, puis Firville, forme romane attestée dans les textes du 16e au 18e siècle). Celle-ci représente un traitement dialectal caractéristique de l'ouest de la Normandie, correspondant à la fermeture de [je] ou [jɛ] en [(j)i] : ainsi, on rencontre dans la Manche les formes dialectales p(y)iche, p(y)i, p(y)ige correspondant au français pièce, pied, piège, etc. Plus proche encore du nom de Fierville, on note aussi f(y)ive « fièvre », et firot « fier », littéralement fiérot. Cette prononciation est maintenue dans la forme dialectale du toponyme, [fiʁˌvil le ˈmɛ:n].

Le déterminant -les-Mines, proposé une première fois en 1828 par Louis Du Bois afin de différencier Fierville de ses deux homonymes normands, ne fut officiellement adopté qu'en 1935. Il fait référence à la présence locale de mines de fer. Celles-ci sont signalées sur la carte de Cassini, près des hameaux Daumaille de Haut et de Bas, en limite de commune.

Géographie

Histoire

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[39]. En 2015, la commune comptait 331 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [40] et INSEE [41])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
710 592 700 854 751 751 705 675 667 636
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
600 588 566 582 527 523 486 456 442 481
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
473 422 431 413 436 476 432 412 338 322
1982 1990 1999 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
284 245 252 300 303 304 304 307 311 317
2012 2013 2014 2015 2017 2018 2019 2020 2021 2022
322 325 328 331
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[42] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
1790-1791 Jean Folliot de Fierville
.......-....... .......
.......-1797 Pierre Burel 1795
1797-1797 Jean Poret
1797-1798 Jacques Eustache
1798-1800 Jean Poret
1800-1804 Pierre Burel
1804-1808 Pierre Le Pastourel
1808-1813 Jacques Eustache
1813-1816 Pierre Le Pastourel
1816-1816 Pierre Buret
1817-1830 Léonord Simon décédé en exercice le 15 septembre 1830
1830-1833 Guillaume Lelubez décédé en exercice le 11 novembre 1833
1834-1835 Jean-Louis Gilles
1835-1840 Pierre Duval
1840-1842 Narcisse Simon
1842-1848 François Lepetit
1848-1854 Désiré Hennequin
1854-1865 Jean-Baptiste Levesque
1865-1876 Bienaimé Roualle
1877-1884 Pierre Jean
1884-1892 Auguste Duval
1892-1901 Pierre Lerouvillois
1901-1904 Pierre Cuirot
1904-1909 Bienaimé Flambard
1909-1919 Jean-Baptiste Jean
1919-1930 Pierre Cuirot
1930-1944 Auguste Lelubez
1945-1953 Léon Legagneux
1953-1965 Robert Chappey
1965-1983 Paul Le Ballois
1983-1992 Paul Lelubez
1992-1998 Maurice Gallet
1998-2014 Gilbert Scelle SE
2014-actuel Jean-Claude Levast SE cadre
Sources : État civil de 1790 à 1892 - De 1892 à 1964 : 601 communes et lieux de vie de la Manche.


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
La mairie (2013).

La mairie (2013).

Adresse : Village de l'Église
50580 Fierville-les-Mines

Tél./Fax : 02 33 04 65 15

Courriel : Contacter la mairie

Site internet : Pas de site officiel

Commentaire :

Source : Annuaire Service-Public (4 juin 2012)

Mardi 10 h - 12 h -
Mercredi - -
Jeudi - -
Vendredi - -
Samedi 10 h - 12 h -



Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Dédicace de l'église paroissiale : Saint-Pierre.
  • Patron (présentation) : patronage laïque, le seigneur du lieu; Rogerus de Monasteriis (Roger des Moutiers, c'est-à-dire des Moitiers-d'Allonne) en 1332 [6].
  • Fête patronale : ?

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

  • Église Saint-Pierre (14e s. et 1768) : retables (18e s.), saint Pierre (16e s.).
  • Vierge à l'Enfant (14e s.) : dans une niche, sur la place de l'église.
  • Moulin à vent (1744), restauré en 1997. La tour en pierre à deux étages mesure 7 mètres de haut et sa toiture pivote totalement.
  • Le Bas Manoir (15e/18e s.) : privé.
  • Ancien presbytère construit par le Père Georges-François Caillot en 1777 (privé).
  • Rives de la Saudre.

Personnalités liées à la commune

Naissance

Décès

Autre

Économie

  • Transports Brien (transport routier)

Bibliographie

  • Jean Barros, « Notes sur l'église et le vieux presbytère de Fierville », Revue du département de la Manche, n° 31-32, 1966.

Événements

  • Foire Saint-Gilles (moutons) : 433e édition en 2011.

Notes et références

  1. Gallia christiana, t. XI, Imprimerie Royale, Paris, 1759, Instr., p. 228B.
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3 et 2,4 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 118.
  3. Léchaudé D’Anisy, Grands Rôles des Échiquiers de Normandie, première partie, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XV, 2e série, 5e volume, Paris, 1845, p. 170a.
  4. Léopold Delisle, Le cartulaire normand de Philippe-Auguste, Louis VIII, saint Louis et Philippe le Hardi, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XVI (2e série, 6e vol.), Paris, 1852, p. 114a, § 606.
  5. Julie Fontanel, Le cartulaire du chapitre cathédral de Coutances, Archives départementales de la Manche, Saint-Lô, 2003, p. 357, § 227.
  6. 6,0 et 6,1 Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 336D.
  7. Compte du Diocèse de Coutances, pour l’année 1351 ou 1352, in Auguste Longnon, op. cit., p. 373A.
  8. Eugène Robillard de Beaurepaire et le Comte Auguste de Blangy, Le Journal du Sire de Gouberville (t. II), Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie XXXII, Caen, 1895, p. 15.
  9. Sébastien Cramoisy, Carte générale de toutes les costes de France tant de la mer Océane que Mediterranée, 1634 [BNF].
  10. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BNF, ms. fr. 4620].
  11. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BNF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  12. G. Mariette de La Pagerie, cartographe, Unelli, seu Veneli. Diocese de Coutances, divisé en ses quatre archidiaconés, et vint-deux doiennés ruraux avec les Isles de Iersay, Grenesey, Cers, Herms, Aurigny etc., chez N. Langlois, Paris, 1689 [BNF, collection d'Anville, cote 00261 I-IV].
  13. P. Mortier / H. Jaillot, Le Duché et Gouvernement de Normandie divisée en Haute et Basse Normandie, Amsterdam, 1695.
  14. Dénombrement des généralités de 1713 [BNF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  15. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  16. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  17. Nouveau dénombrement du royaume par generalités, elections, paroisses et feux […], t. II, Impr. Pierre Prault, Paris, 1735, p. 56b.
  18. L. Brion de la Tour, Recueil des Côtes Maritimes de France, Desnos, Paris, 1757, carte n° 9-15.
  19. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  20. Carte de Cassini.
  21. Site Cassini.
  22. 22,0 et 22,1 Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris.
  23. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. II (COA-H), an XIII (1804), p. 315b.
  24. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 452.
  25. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement de Valognes, p. 164.
  26. J. G. Masselin, Dictionnaire universel de géographie physique, commerciale, historique et politique du Monde Ancien, du Moyen Age et des Temps Modernes comparées / Dictionnaire universel de géographie, t. I, Auguste Delalain, Paris, 1830, p. 484a.
  27. Dictionnaire géographique universel ou description de tous les lieux du globe sous le rapport de la géographie physique et politique, de l’histoire, de la statistique, du commerce, de l’industrie, etc., etc., Sociétés de Paris, Londres et Bruxelles pour les publications littéraires, Bruxelles, 1837, t. I, p. 698b.
  28. cartes d’État-Major (relevés de 1820 à 1866, mises à jour jusqu’à 1889; Basse-Normandie cartographiée entre 1835 et 1845).
  29. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  30. Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 416.
  31. Adolphe Joanne, Géographie du département de la Manche, Hachette, Paris, 1880, p. 59a.
  32. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  33. Nomenclature des hameaux, écarts et lieux-dits de la Manche, INSEE, 1954.
  34. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  35. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  36. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  37. Carte IGN au 1 : 25 000.
  38. Cf. le déterminant du nom de la commune de Bretteville-l’Orgueilleuse dans le Calvados.
  39. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  40. Population avant le recensement de 1962.
  41. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  42. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.