Exposition Jean-François Millet à Paris (1975)

De Wikimanche

L'exposition Jean-François Millet (1975) est une importante manifestation artistique liée au département de la Manche.

Elle a lieu au Grand Palais à Paris du 17 octobre 1975 au 5 janvier 1976. Elle marque le centenaire de la mort de Jean-François Millet (1814-1875).

Elle attire 165 484 visiteurs et connaît un grand retentissement dans la presse nationale [1].

Présentation

L'exposition est réalisée par la Réunion des musées nationaux. Elle regroupe 248 œuvres de Jean-François Millet (huiles, pastels, dessins, eaux-fortes...). Les spécialistes estiment que c'est la deuxième plus importante exposition consacrée au peintre de Gréville-Hague, avec la rétrospective présentée en 1887 à l'École des Beaux-Arts à Paris [2].

Les commissaires de l'exposition sont Robert L. Herbert, professeur à l'Université de Yale (États-Unis), Roseline Bacou, conservateur en chef au cabinet des dessins du musée du Louvre et Michel Laclotte, conservateur en chef du département des peintures du musée du Louvre.

L'exposition se donne pour objectif « de montrer un choix des œuvres les plus significatives de Millet, illustrant à la fois les étapes de sa carrière, l'évolution de son style, les thèmes divers de son inspiration et les techniques qu'il pratiqua (huile, pastel, dessin, gravure), afin de donner une juste vue de son art » [2].

Principaux prêteurs

Les œuvres réunies le sont grâce aux prêts d'importants musées français et étrangers.

Entre autres

Français
  • Musée du Louvre, Paris (14 toiles, 47 dessins)
  • Musée Thomas-Henry, Cherbourg (10 œuvres)
  • Musée Saint-Denis, Reims (5 œuvres)
Étrangers
  • Museum of Fine Art de Boston, USA (23 œuvres)
  • Art Gallery de l'université de Yale, New Haven, USA (12 œuvres)
  • Art Institute, Chicago, USA (6 œuvres)
  • Metropolitan Museum of Art, New York, USA (5 œuvres)
  • Rijksmuseum, La Haye, Pays-Bas (5 œuvres)
  • Musée des Beaux-Arts, Budapest, Hongrie (4 œuvres)
  • National Museum of Wales, Cardiff, Pays de Galles (4 œuvres)
  • Ashmolean Museum, Oxford, Angleterre (4 œuvres)

Plusieurs prêteurs particuliers ont souhaité rester anonymes.

Notes et références

  1. Roland Godefroy, « Millet redécouvert », La Presse de la Manche, 6 février 1976.
  2. 2,0 et 2,1 Michel Laclotte, « Avant-propos », Jean-François Millet, catalogue de l'exposition, Éditions des musées nationaux, Paris, 1975.

Article connexe