Eugène Bardin

De Wikimanche

Eugène Bardin, né sur l'île de Bréhat (aujourd'hui Côtes-d'Armor) le 12 juillet 1822 [1], mort à Cherbourg le 31 décembre 1893 [1], est une personnalité militaire de la Manche.

En 1815, il est promu adjudant de place à Cherbourg, affecté à l'état-major local en 1816.

Le 12 avril 1843, il est promu sous-lieutenant alors qu'il est affecté à Cherbourg, au 21e Régiment de ligne.

Il est colonel du 66e Régiment d'infanterie d'octobre 1871 à décembre 1875.

En 1875, il est promu général de brigade, commandant la subdivision d'Aumale (Seine-Maritime), puis en 1881 général de division, commandant la 2e division d'infanterie (1er corps d'armée) et les subdivisions d'Arras, Béthune, Saint-Omer et Dunkerque.

Il prend sa retraite en 1887.

Il meurt à Cherbourg, à 71 ans [2].

Ses obsèques sont célébrées le 2 janvier 1894 en l'église Saint-Clément [3][4].Les honneurs militaires lui sont rendus par un bataillon du 25e de ligne, avec musique et drapeau [3]. Le deuil est conduit par le capitaine Bardin, du 25e de Ligne, son neveu ; les cordons du poêle sont tenus par les généraux Chabrignac et Reste, le contre-amiral Esnaulty, directeur des Constructions navales [3] [4].

Distinctions

Il est chevalier de la Légion d'honneur en 1856, officier en 1865, commandeur en 1879 et grand officier en 1887.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Acte de décès n° 1004 - État civil de Cherbourg.
  2. « Il y a 50 ans », Cherbourg-Éclair, 1er juin 1944.
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 La Presse, 3 janvier 1894.
  4. 4,0 et 4,1 Le Gaulois, 3 janvier 1894.