Edmond Jourdan

De Wikimanche

Edmond Jourdan, né à Villedieu-les-Poêles le 2 mai 1893, est un déporté de la Manche.

Edmond Jourdan part en déportation avec le convoi de 2 143 hommes qui quitte Compiègne-Royallieu (Oise) le 18 juin 1944 à destination du camp de concentration de Dachau. A bord des wagons se trouvent également les Manchois : Bertrand, Blaisot, Delafosse, Lair, Lemoine, Magot, Michel, Picaud et Thomas.

À son arrivée au camp, il se voit attribué le numéro matricule 74359. A Dachau, Edmond Jourdan intègrera deux kommandos : Landsberg-Kaufering [1] et Allach[2].

Edmond Jourdan recouvre la liberté à la libération du camp le 30 avril 1945.

Source

  • Fondation pour la mémoire de la déportation.

Notes et références

  1.  Situé au sud-ouest de Munich, c'est un camp de travail sur la base aérienne de Penzing. 28838 détenus sont envoyés dans ce Kommando, l'un des plus grands sur le territoire du Reich
  2.  Situé près de dachau, ce kommando fait travailler les détenus à différents projets et productions : d'abord pour une manufacture de porcelaine, ensuite pour la firme BMW et enfin pour différents chantiers de l'organisation Todt. 

Lien interne