Edmond Dior

De Wikimanche

Vive Granville.

Edmond Dior, né à Granville le 6 mai 1883 et mort dans la même commune le 2 janvier 1948, est une personnalité artistique de la Manche, chansonnier de son état.

Biographie

Il naît rue des Moulins à Granville, de Victor Dior (1849-) et de Mélanie Perrier (1857-1936).

Après ses études, il rejoint Paris et exerce la profession de commis dans l'administration des Postes de la Seine. Il habite 24, boulevard Voltaire (XIe) et 53, rue Condorcet (IXe).

Parallèlement, il écrit des chansons, aussi bien la musique que les paroles, parfois seul, parfois avec d'autres compositeurs, notamment Mon cœur a son secret (1932), avec Maurice Frot, Vive Granville ! (1935), avec Paul Ricourt, Nos vieux pommiers (1942), repris notamment par Jean Lumière, À la mod' de cheux nous (1942), avec A. Dély, Les gars de l'Avranchin...

En 1934, il fait enregistrer « La Granvillaise » sur un 78 tours par Suzanne Peyron et Adrien Lamy avec l'orchestre de Pierre Chaignon chez Columbia [1].

Il meurt à Granville à 64 ans.

Bibliographie

  • Em. Guesnon, « Le bon chansonnier granvillais Edmond Dior », Le Pays de Granville, 4e série, n° 13-14, décembre 1951, p. 93

Notes et références

  1. « Il était une fois... La Granvillaise, fleur de la falaise », La Manche Libre, 17 février 2018.

Voir aussi

Lien externe