Eden

De Wikimanche

L'Eden est une salle de spectacle de la Manche, situé à Cherbourg.

Il s'agit à l'origine d'une salle de théâtre dépendant la paroisse catholique de Saint-Clément, qui se spécialise ensuite dans le cinéma.

Histoire

L'Eden est inauguré en tant que salle de cinéma le 24 novembre 1949, avec la projection du film La Symphonie fantastique, de Christian-Jaque, avec Jean-Louis Barrault, Gilbert Gil, Jules Berry, Bernard Blier et Renée Saint-Cyr [1]. Les places sont vendues 25 F, 30 F et 45 F.

La salle est alors gérée par l'Association cinématographique et théâtrale du Val de Saire, créée dans ce but quelques semaines auparavant, le 2 février 1948. L'association est présidée par Roger Lecoustour. Louis Fleury est directeur technique et Blanche Yvon, trésorière [1]. En décembre 1949, Blanche Yvon est promue directrice générale ; Madeleine Cousin la remplace comme trésorière [1].

En 1955, l'Eden est la première salle de cinéma de l'agglomération cherbourgeoise équipée pour le cinémascope. Elle inaugure son nouveau système de projection avec le film La Tunique, d'Henry Koster [1].

Le 8 février 1962, un terrible incendie, dû vraisemblablement à un court-circuit, détruit complètement la scène. Les dégâts se chiffrent à 150 000 NF. Il faut attendre le 29 septembre 1965 pour voir l'Eden reprendre son activité... avec trois séances gratuites.

À la fin de 1970, Daniel Rouland, exploitant à Saint-Lô, et Joseph Pesnel rachètent la salle par le biais de leur société commune SNC Pesnel-Rouland. Ils la rénovent entièrement [1].

Le 15 juillet 1977, une nouvelle salle, l'Eden II est ouverte, avec À nous les petites Anglaises, de Michel Lang [2]. Première « mini-salle » de l'agglomération, elle mesure 20 m de long sur 9 m de large et n'offre que 160 places. Elle expérimente un nouveau système de projection indirecte par double miroir [2].

En 1978, un projet prévoit de porter le nombre de salles à quatre par la création de deux nouvelles mini-salles, de 90 et 70 places [3]. Avec l' Eden I, ramené dans le même temps de 350 à 315 places, et l'Eden II, l'ensemble offrira une capacité de 635 places [3].

Fréquentation

En 1974, l'Eden accueille 39 500 spectateurs [4].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 « L'Eden a vingt-cinq ans », La Presse de la Manche, 21 novembre 1974.
  2. 2,0 et 2,1 Roland Godefroy, « L'Eden II ouvre ses portes vendredi », La Presse de la Manche, 13 juillet 1977.
  3. 3,0 et 3,1 Roland Godefroy, « Le complexe Eden-Cinéma sera l'un des plus importants de Normandie », La Presse de la Manche, 6 avril 1978.
  4. La Presse de la Manche, 14 janvier 1975.