Domjean

De Wikimanche

Domjean est une commune du département de la Manche.

Commune de Domjean Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
48° 59' 13.77" N, 1° 1' 53.41" W (OSM)
Arrondissement Saint-Lô
Chargement de la carte...
Canton Condé-sur-Vire
Ancien canton Tessy-sur-Vire
Intercommunalité CA Saint-Lo Agglo
Gentilé Domjeanais(es)
Population 1 087 hab. (2015)
Superficie 16,57 km²
Densité 66 hab./km2
Altitude 30 m (mini) - 178 m (maxi)
Code postal 50420
N° INSEE 50164
Maire Louis Jannière
Communes limitrophes de Domjean
Troisgots Brectouville, Giéville Saint-Louet-sur-Vire
Fervaches Domjean Saint-Louet-sur-Vire
Tessy-sur-Vire Fourneaux Beuvrigny

Map commune FR insee code 50164.png


Toponymie

Attestations anciennes

Étymologie

Toponyme médiéval précoce reposant sur la dédicace de l'église paroissiale primitive à saint Jean, sous la forme archaïque dom Jehan issue du bas-latin dom(i)nus Johannes, littéralement « seigneur Jean » [42]. Les dédicaces de ce genre, usitées dès l'époque mérovingienne, sont contemporaines du culte précoce de Pierre, Martin ou Marie, attesté par les types dom(i)nus « seigneur, maître » ou dom(i)na « dame » + Pierre / Martin / Marie : Dampierre (Calvados), Dampierre-en-Bray, Dampierre-Saint-Nicolas (Seine-Maritime), Dompierre (Orne), Dame-Marie (Orne, Eure), etc. Cf. également, avec un nom de saint plus local, Domfront (Orne). D'une manière générale, les toponymes en Saint(e)- sont plus tardifs.

☞ Si dom(i)na aboutit généralement à dame, en revanche dom(i)nus est à l'origine de deux principales variantes, dan(p) / dam(p) et don / dom, d'où un certain flottement dans les formes : ainsi, on trouve pour Domjean des formes latinisées en Donnus ou Domnus du 11e au 14e siècle, puis des formes romanes en Dan- ou Dam- du 15e au 18e siècle, et enfin des formes en Don- ou Dom- du 17e siècle à aujourd'hui.

Géographie

Histoire

  • En 1640, on recense à Domjean trois fiefs relevant de la sergenterie de Torigni, dans la vicomté de Bayeux [12] :
    • le fief de Domjean de Boutemont, appartenant aux sieurs abbey et religieux du Mont-Saint-Michel,
    • le fief de Lignerolles, appartenant à Ollivier de la Gonnivière, escuyer,
    • le fief de Servigny, appartenant à un nommé Blanchard, de Hambye.
  • En 2010, Domjean a 4 fleurs au classement des Villes et villages fleuris de France. Seules douze autres communes de Normandie ont obtenu cette distinction.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[43]. En 2015, la commune comptait 1 087 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [44] et INSEE [45])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
1 208 1 218 1 295 1 368 1 300 1 310 1 338 1 318 1 367 1 366
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
1 303 1 229 1 180 1 183 1 154 1 100 1 100 1 034 1 014 1 014
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
1 042 903 907 950 905 913 933 904 838 748
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
748 822 820 958 978 997 1 007 1 023 1 037 1 051
2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022
1 065 1 089 1 087
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[46] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
.......-....... Jean Tricard (1792-1794)
1795-1797 Louis Busnel
1797-1799 Charles François Binet
1799-1800 Louis Nusnel
1801-1808 Charles François Binet
1808-1830 Agapith Regnault de Bouttemont
1830-1840 Charles G. Tricard
1841-1841 Jacques André Denis
1842-1843 Georges Lorence
1843-1855 Gustave Alfred Regnault de Bouttemont
1855-1865 Honoré Charles Gervaise
1865-1870 Honoré Ambroise Godard
1870-1873 Gustave Alfred Regnault de Bouttemont
1873-1878 Jean-Jacques Picot
1878-1884 Jean Launay
1884-1927 Gaston Edgard Jean Baptiste Regnault de Bouttemont
1928-1962 Yves Regnault de Bouttemont
1962-1977 Léon Gilbert
1977-2014 Guy Gauchet SE négociant en vin
2014-actuel Louis Jannière SE agriculteur, retraité
Sources : État civil de 1790 à 1892 - De 1892 à 1964 : 601 communes et lieux de vie de la Manche.


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - 14 h - 18 h
La mairie (2018).

La mairie (2018).

Adresse : 1 rue du Jardin Saint-Jean
50420 Domjean

Tél. 02 33 56 32 71
Fax : 02 33 05 34 31

Courriel : Contacter la mairie

Site internet : Pas de site officiel

Commentaire :

Source : Annuaire Service-Public (5 mai 2012)

Mardi - 14 h - 18 h
Mercredi - 14 h - 18 h
Jeudi - 14 h - 18 h
Vendredi - 14 h - 18 h
Samedi - -



Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Dédicace de l'église paroissiale : Saint-Jean.
  • Patron (présentation) : l'abbé du Mont-Saint-Michel (don de la duchesse Gonnor en 966).
  • Fête patronale : ?

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

  • Église Saint-Jean
  • Vallon de la Vire à son confluent avec le Jacre
  • Château de l'Angotière (16e/19e) : logis flanqué d'une tour d'angle (16e), pigeonnier (15e), communs couverts de chaume, cheminée (1717), parc, point de vue
  • Château de Boutemont (1840)
  • Théâtre de verdure
  • Chemin de croix monumental (19e) : on y accède par un portique grandiose de 24 marches en pierre du pays
  • Langotière (16e/19e)

Personnalités liées à la commune

Naissances

Transports

Ligne Manéo

Économie

Sports

  • Football : Football club de Domjean (fondé en mai 2012).

Bibliographie

  • Lucien Musset, « Le prieuré et les domaines de Domjean, dépendances de l'abbaye du Mont-Saint-Michel », Revue du département de la Manche, n° 82, 1979.
  • Georges-Robert Bottin, « Une chapelle disparue : la chapelle Saint-Maur (Domjean) », Revue du département de la Manche, n° 191, 2006.

Notes et références

  1. Marie Fauroux, Recueil des actes des ducs de Normandie (911-1066), Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XXXVI, Caen, 1961, p. 99, § 17.
  2. Léopold Delisle, Chronique de Robert de Torigni, abbé du Mont-Saint-Michel, 2 vol., A. Le Brument, Rouen, t. II, 1873, p. 248, § 31.
  3. Ibid., p. 258, § 47.
  4. Ibid., p. 316, § XLIII.
  5. Ibid., p. 324, § XLVI.
  6. Pouillé du Diocèse de Bayeux (« Livre Pelut »), ~1350, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 122D.
  7. Siméon Luce, Chronique du Mont-Saint-Michel (1343-1468), Firmin-Didot, Paris, t. I, 1879, p. 197, § LVI.
  8. Ibid., t. II, 1883, p. 115, § CCV.
  9. Ibid., t. II, 1883, p. 213, § CCLXVII.
  10. Comptes de la débite du diocèse de Bayeux pour 1494, in Auguste Longnon, op. cit., p. 138F.
  11. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BNF, ms. fr. 4620].
  12. 12,0 et 12,1 Rôle des fiefs du grand bailliage de Caen (vicomtés de Caen, Bayeux, Falaise et Vire) et de leur possesseurs dressé en 1640, Bulletin Héraldique de France, 1890-1892, p. 28b.
  13. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BNF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  14. G. Mariette de La Pagerie, cartographe, Unelli, seu Veneli. Diocese de Coutances, divisé en ses quatre archidiaconés, et vint-deux doiennés ruraux avec les Isles de Iersay, Grenesey, Cers, Herms, Aurigny etc., chez N. Langlois, Paris, 1689 [BNF, collection d'Anville, cote 00261 I-IV].
  15. Jean-Baptiste Nolin, Le duche et gouvernement de Normandie Divisé en Haute et Basse Normandie, en Divers Pays, et par Evechez, Paris, 1694 [BNF, IFN-7710251].
  16. P. Mortier / H. Jaillot, Le Duché et Gouvernement de Normandie divisée en Haute et Basse Normandie, Amsterdam, 1695.
  17. Gerard Valk, Normannia Ducatus, tum Superior ad Ortum, tum Inferior ad Occasum, Praefectura Generalis […] Anglici Caesarea sive Jarsey…, Amsterdam, ~1700.
  18. Dénombrement des généralités de 1713 [BNF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  19. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  20. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  21. Bernard Jaillot, Carte topographique du diocèse de Bayeux, Paris, 1736 [BNF, collection d’Anville, cote 00260 B].
  22. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  23. Rigobert Bonne, Carte du Gouvernement de Normandie avec celui du Maine et Perche, 1771, recueillie in Jean Lattre, Atlas Moderne ou Collection de Cartes sur Toutes les Parties du Globe Terrestre, ~1775.
  24. P. Santini, Gouvernement de Normandie avec celui du Maine et Perche, Remondini, Venise, 1777.
  25. Carte de Cassini.
  26. Site Cassini.
  27. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris.
  28. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. II (COA-H), an XIII (1804), p. 173b.
  29. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 439.
  30. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement de Saint-Lô, p. 161.
  31. J. G. Masselin, Dictionnaire universel de géographie physique, commerciale, historique et politique du Monde Ancien, du Moyen Age et des Temps Modernes comparées / Dictionnaire universel de géographie, t. I, Auguste Delalain, Paris, 1830, p. 418a.
  32. Dictionnaire géographique universel ou description de tous les lieux du globe sous le rapport de la géographie physique et politique, de l’histoire, de la statistique, du commerce, de l’industrie, etc., etc., Sociétés de Paris, Londres et Bruxelles pour les publications littéraires, Bruxelles, 1837, t. I, p. 621a.
  33. cartes d’État-Major (relevés de 1820 à 1866, mises à jour jusqu’à 1889; Basse-Normandie cartographiée entre 1835 et 1845).
  34. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  35. Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 404.
  36. Adolphe Joanne, Géographie du département de la Manche, Hachette, Paris, 1880, p. 58b.
  37. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  38. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  39. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  40. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  41. Carte IGN au 1 : 25 000.
  42. Il est demeuré fréquent, dans l'usage populaire, de faire précéder le nom d'un saint du titre de monsieur, c'est-à-dire « mon seigneur ». On note également cet usage dans les textes au moins jusqu'au 18e siècle.
  43. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  44. Population avant le recensement de 1962.
  45. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  46. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.