Dominique Hutin

De Wikimanche

Dominique Hutin, né dans l'Eure, est un journaliste et œnologue de la Manche.

Il grandit en l'Eure et en Seine-Maritime, obtient un CAP de comptabilité et un BEP agent administratif, puis travaille dans la même usine de papier que son père[1].

Il s'installe en 1987 à Paris comme programmateur informatique. Il enseigne l'informatique et publie des manuels dans ce domaine. Il est chef de projet documentation pour l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) pendant 4 ans[1].

Autodidacte, il se forme à l’œnologie. Dans les années 1990, il crée une association de dégustions de vins dénommée AOC « Agitation œnologique et culinaire ».

En 2003, il commence à écrire dans le magazine Régal. Il est ensuite journaliste et chroniqueur spécialiste du vin sur France Inter (« On va déguster »), Cuisine TV et dans des guides et revues spécialisées [2]. Il est chroniqueur pour la Manche et la Normandie dans le guide Le Fooding. Il organise en 2013 et 2014, deux directs de « On va déguster » Jazz sous les pommiers.

Marié à une Manchoise rencontrée en 2001[1], il réside à Agon-Coutainville depuis 2006 [3].

Dominique Hutin défend les produits de la gastronomie normande [2], notamment les cidres artisanaux qu'il a découvert lors d'une foire de Lessay [4]. Il organise ainsi à Carantilly en septembre 2011 un festival du cidre et conseille plusieurs producteurs manchois. Il participe également à des événements gastronomiques locaux, intervient au sein du Cercle de conférences et d’histoire locale d’Agon-Coutainville.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Camille Labro, « Ma mer patrie », Le Monde, 21 décembre 2018
  2. 2,0 et 2,1 Christophe Leconte, « Le chroniqueur du vin défend le terroir normand », Ouest France, 29 juillet 2011 (lire en ligne).
  3. « La foi des convertis », Manche Mag', n° 56, mai-juin 2017.
  4. « Carantilly : le cidre a trouvé son ambassadeur », Reportages, n° 4, septembre 2011 (lire en ligne).