Clencher

De Wikimanche

Clencher (fr. rég.), clenquer (dial.), v. intr. ou tr., actionner la clenche ou la poignée de porte pour ouvrir (ou fermer, ou signaler sa présence).

Répartition géographique

Le français régional clencher est répandu dans toute la Normandie [1]. Les formes dialectales clenquer, clenqui (et variantes) se limitent quant à elles à la moitié nord de la Manche et au quart nord-ouest du Calvados. On notera également que le mot clencher n'est pas propre à la Normandie, mais s'emploie de manière plus ou moins usuelle dans le tiers nord de la France, au nord d'une ligne allant, en gros, de la Loire-Atlantique au Doubs [2].

Attestations écrites

Dans les glossaires et dictionnaires

Attestations orales

Transcriptions : alphabet Rousselot-Gilliéron.

Étymologie

Dérivé verbal de clenche / clenque, au sens de « clenche » ou de « poignée de porte ».

Mots apparentés

  • clenche « clenche » ou « poignée de porte ».
  • clenchonner « actionner la clenche pour ouvrir la porte ».

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 René Lepelley, Dictionnaire du français régional de Normandie, Paris, Bonneton, 1993, p. 46a.
  2. 2,0 et 2,1 Pierre Rézeau (éd.), Dictionnaire des régionalismes de France, De Boek Duculot, Bruxelles, 2001, p. 274a-275a.
  3. 3,0 et 3,1 Henri Moisy, Dictionnaire de patois normand, Indiquant particulièrement tous les termes de ce patois en usage dans la région centrale de la Normandie, pour servir à l’histoire de la langue française, Caen, Henri Delesques éd., 1887, p. 141b.
  4. René Lepelley, Dictionnaire du français régional de Basse-Normandie, Paris, Bonneton, 1989, p. 48b.
  5. M. Porée et B. Cléraux, « Glossaire du parler normand de la région de La Haye-Pesnel », Le Viquet n° 118, Noël 1997, p. 65a.
  6. Graphie dite « normalisée », prônée par la mouvance de Fernand Lechanteur, Marcel Lelégard et al., mais ne reflétant qu'une prononciation minoritaire.
  7. André Dupont, « Glossaire » dans Alfred Rossel, Chansons normandes, OCEP, 1974, p. 246 [édition en graphie normalisée].
  8. J.-P. Bourdon, A. Cournée, Y. Charpentier, Dictionnaire normand-français, Paris, Conseil international de la langue française, 1993, p. 82b.