Christophe Gadbled

De Wikimanche

Christophe Gadbled, né à Saint-Martin-le-Bouillant en 1734, et mort à Caen (Calvados) le 11 octobre 1782, est un philosophe, mathématicien et hydrographe de la Manche.

Biographie

Après avoir embrassé la carrière ecclésiastique, il est reçu bachelier en théologie à l'université de Paris. Il obtient à Caen un canonicat dans la collégiale du Saint-Sépulcre, et y est nommé professeur royal de mathématiques et d'hydrographie. Il a beaucoup contribué à répandre le goût des mathématiques dans l'université de cette ville. Il est admis à l'Académie des Belles-Lettres de Caen.

L'amitié dont l'honorent d'Alembert, Lavoisier, Vicq d'Azyr, Lagrange, etc., prouve qu'il était digne de jouer sur un plus grand théâtre. Il enseigne la philosophie pendant vingt ans et les mathématiques pendant quinze ans. Il est resté dans l'histoire des sciences pour avoir formé Pierre-Simon Laplace (1749-1827), mathématicien, astronome et physicien normand [1].

Son nom est passé à la postérité parce qu’il fut le maître, entre autres, du célèbre astronome normand Pierre Laplace (1749-1827).

Œuvres

  • Exercice sur la théorie de la navigation, Caen, 1779, in-4°.
  • Exposé de quelques-unes des vérités rigoureusement démontrées par l'auteur du Compendium de physique, imprimé à Caen en 1775, petit in-8°, destiné à l'instruction de la jeunesse, Amsterdam, 1779, in-8° de 39 pages

Notes et références

  1. F. Pluquet, Annuaire du département de la Manche, 1829

Source

  • Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes.