Christian Christensen

De Wikimanche

Christian Christensen avec Jos Zorloni et Giuseppe Contesini dans le Tour de France 1913

.

Christian Christensen, né à Veflinge (Danemark), le 4 avril 1889, mort le le 31 décembre 1975, est une personnalité sportive liée au département de la Manche, coureur cycliste de son état.

Il est le fils de Kristen Christensen et d'Ane Kirstine Knudsen.

Il vient en France en 1908, comme expert laitier, et se fixe à Cherbourg, où il se marie avec une jeune fille de Sainte-Mère-Église. Il commence à pratiquer la course à vélo et prend une licence dans le club local Cherbourg Pédale.

Alors qu'il est docker, il participe au Tour de France 1913 en individuel - on disait alors « isolé » - avec le dossard n° 122. Il court sur un vélo de marque J. B. Louvet, qui pèse 16 bons kilos. Il a le bonheur de courir « chez lui » dans la deuxième étape Le Havre-Cherbourg, et tout particulièrement à partir Sainte-Mère-Église, où ses nombreux amis sont venus l'encourager. Arrivé hors délais à cause d'une erreur de parcours, il est éliminé dans la 13e étape Belfort-Longwy, alors qu'il se trouvait en 28e position au classement général. Cela ne l'empêche pas de rallier Paris en participant hors concours aux deux dernières étapes, « pour le plaisir ».

Il est le premier Danois à disputer le Tour de France [1].

Notes et références

  1. Le Soir, site internet, 22 juillet 1996.