Charles de Gaulle et la Manche

De Wikimanche

(Redirigé depuis Charles de Gaulle)
Le général de Gaulle sur les marches de l'hôtel de ville de Cherbourg (20 août 1944), avec Lucien Leviandier et Paul Renault, maire.

Charles de Gaulle, né à Lille (Nord) le 22 novembre 1890, mort à Colombey-les-Deux-Églises (Haute-Marne) le 9 novembre 1970, est un homme politique lié au département de la Manche.

Il est venu de nombreuses fois dans la Manche.

Biographie

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le 18 juin 1940, il lance de Londres, par le biais de la BBC, un appel au peuple de France pour l'inviter à la résistance.

Le 3 juin 1944, il crée le Gouvernement provisoire de la République française (GPRF), dont il prend la présidence. Il démissionne le 20 janvier 1946 et fonde l'année suivante le Rassemblement du peuple français (RPF).

Le 29 mai 1958, René Coty, président de la République, pressé par une crise politique majeure, fait appel « au plus illustre des Français ». Charles de Gaulle accepte de former un gouvernement. L'Assemblée nationale l'investit le 1er juin. Il devient le dernier président du Conseil de la IVe République. Une nouvelle Constitution est élaborée, qui est approuvée par référendum le 28 septembre 1958. La Ve République est née.

Charles de Gaulle est élu président de la République française le 21 décembre 1958 au suffrage indirect, par 80 000 grands électeurs. Il prend ses fonctions le 8 janvier 1959. Il reste en poste jusqu'à sa démission, le 28 avril 1969.

La Manche, terre gaulliste

Le département de la Manche a manifesté une importante et constante adhésion à la personne et aux idées du général de Gaulle, tout au long de sa carrière politique.

- « Au début des années 1950, on relève dans le département le plus fort taux d'adhésion de France au parti gaulliste, le RPF. Cette popularité est évidente en 1958. Le référendum pour ou contre la constitution de la Ve République obtient 80 % de « oui » sur tout le territoire national et 93 % dans la Manche, pour un record de participation avec 87 % de votants. Le département est champion de France du « oui ». La traduction de cette popularité sera un peu moins évidente aux élections législatives. » [1].

- « De novembre 1958 à avril 1969, la Manche se classe toujours parmi les départements les plus gaulliens et les plus gaullistes de la métropole : première en septembre 1958, troisième en janvier 1961, quatorzième en avril 1962, sixième en octobre 1962, quatrième en décembre 1965. » [2].

À l'élection présidentielle de 1965, le général de Gaulle obtient 57,39 % des voix au premier tour et 73,31 % au second tour.

Visites dans la Manche

En 1945, avec Édouard Lebas.
Président du gouvernement provisoire
Après avoir assisté aux cérémonies anniversaires du 6 juin dans le Calvados, le général de Gaulle arrive à Saint-Lô. Avec un cortège de personnalités, il s'arrête devant la Croix de Lorraine qui barre symboliquement l'entrée de la prison et entre dans l'église Notre-Dame. En réponse au discours du maire Georges Lavalley demandant l'assurance que la préfecture reviendra rapidement à Saint-Lô, le chef de l'Etat répond : « Nous connaissons vos besoins. Je vous assure très simplement et sérieusement que, dans la mesure de nos moyens, nos pouvoirs publics aideront Saint-Lô autant qu'ils le pourront, parce que Saint-Lô le mérite, Saint-Lô avec ses pertes d'hommes, ses ruines, mais Saint-Lô avec sa vaillance, sa volonté. C'est cela la France et c'est pourquoi c'est une sorte de symbole de la Patrie que je veux voir aujourd'hui dans cette ville martyre et courageuse. »[5]. Il ajoute « Saint-Lô sera reconstruite, je vous en donne ma parole »[3].
Chef du RPF
Président de la République
Lancement du Redoutable (1967).
La Presse de la Manche, page une du 30 mars.

Décisions concernant la Manche

Charles de Gaulle est président de la République le 19 août 1960 lorsque l'usine de retraitement de la Hague (UP2) est déclarée d'utilité publique et lorsque sa construction commence en 1962.

Hommages

De nombreuses communes de la Manche ont donné son nom à une de leurs voies.

voir l'article détaillé De Gaulle (odonyme)

Notes et références

  1. « Les années 50 dans la Manche », Ouest-France, hors-série, sd.
  2. Michel Boivin, Le Phénomène gaulliste dans la Manche, éd. Ocep, 1977.
  3. 3,0 3,1 3,2 et 3,3 Frédéric Patard, « De Gaulle dans la Manche », La Presse de la Manche, 9 novembre 2010, p. 5.
  4. « Le général de Saint-Lô et Coutances », Les Actualités françaises, 15 juin 1945 (voir en ligne).
  5. « Saint-Lô a reçu de Gaulle à deux reprises », Ouest-France, 27 septembre 2013. (lire en ligne)
  6. 6,0 et 6,1 Chronologie détaillée de la vie du général de Gaulle, 1890-1970, www.charles-de-gaulle.org, Fondation et Institut Charles de Gaulle ; « 50 voyages officiels », Ouest-France, 22 juin 1987.
  7. Le Monde, 1er juin 1951.

Articles connexes

Lien externe