Charles Tollemer

De Wikimanche

Charles Tollemer, né en 1915, mort en 1968[1] est une personnalité catholique de la Manche.

Abbé de Périers pendant l'occupation allemande, il encadre les enfants du patronage Saint-Jean, n'hésitant pas à leur faire entonner des chants patriotiques, au risque de se faire arrêter.[1]

Après les bombardements du 8 juin 1944, il refuse d'évacuer la ville pour porter secours et bonne parole aux Prisiais en détresse. Il enterre beaucoup de morts avec une bouteille et le nom du défunt.[1]

Le 27 juillet 1944, jour de la Libération de Périers, les Américains le trouvant dans les décombres de la ville, le nomment d'office maire de la commune. Il y reste jusqu'à l'élection de Gilles Déan, le 10 novembre suivant.[1]

En 1945, il est nommé dans une autre paroisse[1] .

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 « Charles Tollemer, l'abbé intrépide de l'été 1944 », Ouest-France, 7 mars 2018