Charles Sivard de Beaulieu

De Wikimanche

Charles Antoine Sivard de Beaulieu, né à Valognes le 8 avril 1742, mort à Paris en 1810, est une personnalité militaire et politique de la Manche.

Biographie

Membre d'une famille bourgeoise installée à Valognes au XVIIe siècle, il est avocat puis assesseur au bailliage de Valognes, et président du tribunal. Son épouse, Angélique-Louise-Marie Hérault du Couldre, est la fondatrice de l'école de la Providence de Carentan.

En 1774, il est anobli par l'achat de la charge de secrétaire du Roi, et devient lieutenant général du bailliage du Cotentin et subdélégué de l'Intendance.

Il fait bâtir l'hôtel Sivard-de-Beaulieu à Valognes vers 1782.

Il est maire de Valognes entre 1790 et 1791.

Pendant la Terreur, il est inquiété pour intelligence avec les ennemis de la République, avec 18 autres personnes du district [1]. Le 15 juillet 1794, Jean-Baptiste Lecarpentier le fait conduire à Paris pour y être incarcéré, avec son fils Pierre. Ayant cassé une roue de charrette en chemin, le convoi n'arrive dans la capitale que le lendemain de la chute de Robespierre : tous échappent à la mort [1].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « Le passé historique de l'hôtel Sivard de Beaulieu », Ouest-France, 28 janvier 2016.

Lien interne