Charles François Lefèvre de la Maillardière

De Wikimanche

Charles François Lefèvre de la Maillardière, vicomte de la Maillardière, né à Sainte-Marie-du-Mont le 26 mai 1774, mort vers 1804, est un écrivain de la Manche.

Biographie

Charles François Le Febvre est le fils de Jacques Le Febvre, conseiller procureur du roi en l'amirauté de Carentan, et d'Anne Françoise de Mury de Billy (paroisse de Saint-Quentin, près d'Avranches).

Il sert d'abord dans la cavalerie et y obtient le grade de capitaine. Il est ensuite lieutenant du roi au gouvernement de Picardie dont il est le gouverneur, jusqu'à la Révolution[1].

Il cultive les lettres, et fait partie, comme membre effectif ou honoraire, d'un grand nombre d'académies provinciales. Il avait aussi le titre de chevalier d'honneur à la chambre des comptes de Bourgogne[1].

Dans son Journal intime, Restif de la Bretonne lui consacre quelques lignes (chapitre 71).

Publications

  • Conquête de l'Angleterre par les Français, anecdotes intéressantes; s.l.m.d., in-8°.
  • Éloge anecdotique et militaire des Rois de la maison de Bourbon ; précis du Droit des gens, de la guerre, de la paix, et des ambassades; Paris, 1776, in-12°.
  • Histoire politique de l'Allemagne et des États circonvoisins dépendances anciennes de l'Empire, Paris, 1777, in-12°.
  • Abrégé des principaux Traités conclus depuis le commencement du quatorzième siècle jusqu'à présent; Paris 1779, 2 vol. in-12°.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Jean-Chrétien-Ferdinand Hoefer, Nouvelle biographie générale depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, Paris, 1852-1866.