Charles Favalelli

De Wikimanche

Charles Favalelli, né à San Giuliano (Haute-Corse) le 30 novembre 1842, mort à Paris le 30 novembre 1911, est une personnalité politique de la Manche, haut fonctionnaire de son état.

Il est préfet de la Manche de 1880 à 1885 [1].

Biographie

Il commence sa vie professionnelle en 1869 comme avocat à Paris puis à Bastia. Il est garde national des compagnies de marche pendant le siège de Paris en 1870-1871. Revenu à Bastia, il s'oriente vers le journalisme et devient rédacteur en chef de L'Observateur de la Corse. Il mène une ardente campagne politique à Bastia (Corse) [2].

Nommé sous-préfet en 1877, il occupe des postes à Tournon (Ardèche) et à Saint-Omer (Pas-de-Calais). Il est ensuite promu préfet. Le 25 avril 1880, il est nommé préfet de la Manche.

Il quitte Saint-Lô en novembre 1885 pour devenir secrétaire général de la préfecture de la Seine avant d'être nommé en 1887 directeur du personnel au ministère des Finances, où il reste en poste sept ans [2].

Nommé directeur des manufactures de l'État, il fait adopter la machine pour la fabrication mécanique des allumettes conçue par les ingénieurs Sévène et Cahen [2].

En 1897, il entre à la cour des comptes en qualité de conseiller-maître [2].

Il meurt, âgé de 69 ans.

Distinctions

  • Officier de la Légion d'honneur en 1889

Notes et références

  1. Plusieurs biographies soutiennent qu'il est nommé préfet de la Manche le 25 avril... 1885 et qu'il aurait été préfet du Var en 1881 et préfet de Haute-Marne en 1883. Il ne serait donc resté dans la Manche que sept mois. Les Archives départementales de la Manche affirment, elles, qui est nommé préfet le département le 25 avril... 1880.
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Le Figaro, 1er décembre 1911.