Château de Chiffrevast

De Wikimanche

Le château.

Le château de Chiffrevast est une demeure historique de la Manche, située à Tamerville.

Histoire

Henri de Chiffrevast le fait construire à la fin du 17e siècle à la place des ruines d'un ancien château fort. Il est achevé en 1618 [1].

Il s'agit d'un bâtiment rectangulaire cantonné de quatre tours en forme de bastion. Il passe ensuite entre les mains de Hervé Eustache d’Anneville, seigneur de Chiffrevast qui y réalise de remarquables jardins.

L’an XI, le consul Lebrun, duc de Plaisance et pair de France, littérateur et homme politique s’en porte acquéreur. Il échoit ensuite à Napoléon Daru, époux de Charlotte Camille Le Brun de Plaisance (1820-1895), fille de Auguste Charles Lebrun, baron de Plaisance et petite-fille du consul. C’est au XIXe siècle que le vaste parc à l’anglaise, près de 30 hectares, est admirablement recomposé.

À la fin du XIXe siècle, fortune faite, l'industriel Eugène Bretel (1842-1933) fait l'acquisition du château, qu'il meuble et décore avec goût. Son neveu Raoul Le Doux (1875-1970) en hérite en 1933. C'est son fils René Le Doux (1913-2006 qui occupe le château à sa suite.

Il est classé monument historique depuis 1996 [1].

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands le réquisitionnent en 1940 pour abriter l'état-major du 118e bataillon d'infanterie commandé par le général Oberst Hamann [2]. Devant l'avancée des troupes américaines, ils le quittent le 19 juin 1944 pour se replier à Cherbourg [2]. Les Américains en prennent possession le lendemain et en font un centre de télécommunications, qui sera opérationnel jusqu'à la mi-septembre suivante [2].

Le 23 octobre 2006, le mobilier du château est vendu aux enchères à l'hôtel Drouot à Paris par l'étude Beaussant-Lefèvre : elle rapporte 3,4 millions d'euros, avec 417 000 euros pour la tapissrie « L'audience du prince » (XVIIIe) [3].

Bibliographie

  • Jean Canu, « Château de Chiffrevast à Tamerville », Annuaire des cinq départements normands, congrès de Valognes, 1967, pp. 31-33

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Notice n°PA00125306, base Mérimée (architecture), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 « Château de Chiffrevast : luxe au cœur du bocage », Ouest-France, 25 mai 2019.
  3. « Chiffrevast fait le plein », Le Journal des Arts, site internet, 3 novembre 2006.

Lien interne

Liens externes