Camille de Mézange de Saint-André

De Wikimanche

Camille Régis Hypolite Mésanges, Demézange (jugement du 16 mars 1831) [1], de Mézange de Saint-André (1836) [1], né à Mortain le 2 germinal an X [1] et mort à Alger en 1880, est une personnalité militaire de la Manche.

Un « dur » d’Afrique

Ce militaire fait presque toute sa carrière hors des frontières de la métropole. Ancien de Saint-Cyr, il fait toutes les campagnes d’Italie, de Crimée et de Kabylie [2].

En 1855, il est nommé général de brigade et commandant de la subdivision de Bône, en Algérie [2]. Il y reste près de dix ans, s’y faisant une réputation d’homme à poigne [2]. Il est rappelé en activité en 1870 à la tête de la subdivision d’Oran. Il réprime alors « avec succès » une grave insurrection dans le Sud-Oranais, ce qui lui vaut l’année suivante le titre de grand officier de la Légion d’honneur [2].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 AD50, NMD Mortain, An IV-X (5 Mi 2027-2028), page 403/471 Acte de naissance (lire en ligne).
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541562.