Camille Belliard

De Wikimanche

Camille Belliard, né à Beuzeville-au-Plain en 1899 et décédé en 1987, est un écrivain et pédagogue de la Manche.  

Le fondateur de « l’amitié par le livre »

Étrange et attachante figure que celle de Camille Belliard.

Né dans un foyer d’ouvriers agricoles de Beuzeville-au-Plain, il commence ses études à l’école primaire supérieure de Carentan dont le directeur l’initie à la poésie.

À Blosville, le curé lui enseigne la philosophie et l’instituteur l’encourage à entrer dans l’enseignement.

Après l’École Normale de Saint-Lô en 1915, il est nommé instituteur à Villedieu-les-Poêles. Sanctionné pour avoir écrit une brochure pacifiste, il est expédié en Champagne où il se marie.

Il revient dès 1921 dans la Manche. Trois ans plus tard, il publie  son premier essai philosophique « Le Bois de la Croix ». C’est en 1930 que Camille Belliard crée « L’Amitié par le Livre ». Cette initiative connaît un rayonnement rapide et extraordinaire dans le corps enseignant et atteint bientôt une audience nationale.

En 1943, Camille Belliard s’installe à Blainville-sur-Mer. Puis, au lendemain de la guerre, en 1946, l’administration lui confie la direction du nouveau Centre de rééducation de Tatihou qui replace la tristement célèbre « maison de correction ». Il va y déployer pendant huit ans ses talents de pédagogue humaniste. Il y crée aussi « Les cahiers de l’île » qu’il envoie de la maison de Blainville-sur-Mer. Il fonde en 1960 l’association de l’Enfance et de l’Adolescence Inadaptées de la Manche et se met à écrire avec passion une série de nouveaux essais philosophiques.

Ce philosophe à la plume ésotérique et aux allures de mage est aussi un grand homme d’action et un ardent défenseur d’une laïcité dont il disait avoir trouvé les fondements dans la Bible elle-même.

À sa mort, en 1987, un de ses admirateurs put écrire : « Il était devenu une figure mythologique dans notre petit monde d’utopistes et de rêveurs ».  

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 2, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541147

Plus d’infos

Éditions Eurocibles, Marigny