César de Moré de Pontgibaud (1821)

De Wikimanche

César Henri Joseph de Moré, comte de Pontgibaud, né à Trieste (Italie) en 1821, mort en 1892, est une personnalité politique de la Manche, avocat de profession.

Il épouse Marie Alexandre Noémie Le Vicomte, fille de Xavier Le Viconte de Blangy, petite-fille de Pierre Henri Marie de Blangy, qui hérite de son père en 1845, d'un tiers de la masse active de la succession, soit plus de 591 000 F, ainsi que des terre et du du Château de Fontenay [1],[2].

Il est élu conseiller général du canton de Montebourg en 1852, à la suite d'Alexis de Tocqueville [3]. Il reste en poste jusqu'en 1892, date à laquelle son fils César de Moré lui succède, jusqu'en 1907 [3].

Il est maire de Saint-Marcouf de 1849 à 1892[3].

Notes et références

  1. Grands notables du Premier Empire, vol. 14, Manche, Mayenne, Côtes-du-Nord, CNRS, Paris, 1986.
  2. Alain Guillemin, « Aristocrates, propriétaires et diplômés [La lutte pour le pouvoir local dans le département de la Manche, 1830-1875] », Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 42, avril 1982 (lire en ligne).
  3. 3,0 3,1 et 3,2 « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, tome 29, n° 113-114-115, 1987.