Céran Maillard

De Wikimanche

Antoine Céran Michel Maillard, né à Montmartin-en-Graignes le 28 septembre 1831 [1] et mort à Turqueville en 1922, est une personnalité de la Manche.

Un des plus grands éleveurs de Normandie

Issu d’une longue lignée de cultivateurs, laboureurs et herbageurs, boulangers originaires de Montmartin-en-Graignes, fils de Michel Maillard, Céran est très célèbre en son temps comme éleveur de bovins normands puis comme éleveur de chevaux de course.

Plus connu de son vivant sous le nom de Céran-Maillard, il a fait ses débuts comme simple cultivateur. Après son mariage en 1859, il devient un des plus grands éleveurs de Normandie. En 1862, au concours régional de Chartres, il remporte le prix d’ensemble et les deux premiers prix en femelles. Le nom d’un de ses taureaux, Bandit, est demeuré célèbre.

Vice-président du comice agricole du Cotentin en 1883, il fait partie à ce titre de la commission chargée de constituer le herd-book de la race bovine normande. Après 1890, il se lance aussi dans l’élevage des chevaux de course dont il va devenir une des figures emblématiques.

Il décède à Turqueville dont il a été le maire durant plusieurs mandats. L’écurie Céran-Maillard a toujours le vent en poupe.

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 2, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541147.

Notes et références

  1. AD50, NMD Montmartin-en-Graignes, 1823 - 1832 (5 Mi 1534), page 408/465 Acte de naissance n° 54 (lire en ligne).