Bulot de la baie de Granville

De Wikimanche

Bulots de la baie de Granville à la foire aux bulots de Pirou.

Le bulot de la baie de Granville est un mollusque gastéropode marin de la Manche que l'on trouve spécifiquement en baie de Granville.

Le 6 juillet 2017, il se voit homologué par la Commission européenne, bénéficiant dès lors d'une Indication géographique protégée (IGP) [1]. Le 7 février 2019, la Commission européenne lui décerne officiellement le label [2].

Pêché à l'origine à la main ou au râteau, le bulot de la baie de Granville fait l'objet d'une pêche professionnelle qui s'est développée dans la seconde moitié du XXe siècle. Depuis les années 1960, dans la baie de Granville, qui va de Pirou au Mont-Saint-Michel, il est pêché avec des casiers et vire-casiers[3]. « Dans cette zone, remarque la Commission européenne, les forts courants et l'amplitude importante des marées entraînent un renouvellement permanent des masses d'eau par des apports venant du large, qui assurent une excellente qualité d'eau et une température d'eau fraîche, propice aux bulots. » [2].

Production

Selon le groupement Normandie Fraîcheur Mer, de 6 000 tonnes à 9 000 t de bulots sont pêchés annuellement dans la baie de Granville [2].

Recette de la Manche

Notes et références

  1. Ouest-France, 7 juillet 2017.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 « Le bulot de la baie de Granville décroche le label Indication géographique protégée », La Presse de la manche, site internet, 7 février 2019 (lire en ligne).
  3. « Vers l'homologation IGP pour le Bulot de la Baie de Granville », Ouest-France, site internet, 6 juillet 2017.