Bernardin Kadot de Sébeville

De Wikimanche

Bernardin Kadot (ou Cadot), marquis de Sébeville, né à Sébeville en 1641 et mort à Sébeville le 10 novembre 1711, est une personnalité militaire de la Manche.

Il est le fils de François Kadot, marquis de Sébeville, et de Françoise Gigault de Bellefonds.

Le sauveur de l’empereur

Bernardin Kadot, marquis de Sébeville sert en Hongrie et il participe en 1664 à la bataille de Saint-Gothard [1].

Quatre ans plus tard, il prend une part active à la conquête de la Franche-Comté [1]. De 1681 à 1684, il est l’envoyé extraordinaire de Louis XIV auprès de l’empereur d’Autriche [1].

Il se marie le 3 février 1669 avec Marguerite Françoise de Saive Monnerot (-1685), qui lui donne cinq enfants.

On raconte qu’il sauve la vie de Léopold et des siens lorsqu’en 1683 l’armée turque de Kara Mustapha assiége Vienne [1]. À la tête d’une petite troupe, il parvient à arrêter un hourra de cavalerie ottomane qui, sur un pont de la capitale, s’apprête à attaquer les voitures de la cour autrichienne [1].

Nommé maréchal de camp en 1689, il se retire dans son château natal de Sébeville [1].

Vaillant militaire et grand diplomate, à sa mort, il a droit à quelques lignes fort élogieuses de Saint-Simon [1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 et 1,6 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 1, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier