Bernard Cambournac

De Wikimanche

Bernard Cambournac, né à Paris le 14 janvier 1924 , est une personnalité liée au département de la Manche.  

La passion de l’abbaye de Cerisy-la-Forêt

On peut être né à Paris, d’une famille d’origine auvergnate et passionné de patrimoine historique normand…

Ce sont en quelque sorte les deux bouts du chemin de la vie de Bernard Cambournac, qui connut à la fois la Normandie et… sa future épouse en 1942 en venant réviser avec un camarade de classe ses oraux de Centrale… l’épouse étant Mlle Mangenot, la sœur dudit camarade [1].

Après avoir commencé sa carrière aux aciéries de Gennevilliers en 1946, il entre dans la société Pernod où il occupe la présidence du groupe de 1974 à 1984 [1]. Vice-président en 1985 de la plus grande chambre de commerce et d’industrie de France, la C.C.I de Paris, un véritable empire économique, il en devient le président le 12 janvier 1989 jusqu’en 1995 [1].

Mais c’est au plan local, à Cerisy-la-Forêt, où il résidait le plus souvent, qu’il s’est investi dans sa passion de toujours : la sauvegarde de l’ abbaye Saint-Vigor de Cerisy-la-Forêt, d’abord avec l’abbé Duval, créateur de la Société des amis de l’abbatiale, puis au départ de ce dernier en 1996 comme président de l’association avec l’appui de la municipalité de Cerisy-la-Forêt dont il était conseiller, puis maire adjoint [1].

Ses nombreux contacts permirent de convaincre d’importants mécènes et de sensibiliser la Caisse nationale des monuments historiques et les collectivités territoriales comme le Conseil régional de Basse-Normandie et le Conseil général de la Manche. Il voulait que l’abbaye devienne un centre attractif pour toute la région, mais souligne l’un de ses proches, Michel Levard, « il avait aussi un sens de détail, c’est à lui que l’on doit le rétablissement du plan d’eau, anciens « viviers » où les bénédictins pêchaient leur repas des jours maigres.» [1].

Détruite par les Vikings et relevée en 1032 par Robert-le-Magnifique, le père de Guillaume le Conquérant, l’abbatiale de Cerisy-la-Forêt a trouvé là un autre sauveteur.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier.